Un marché de la CAN de football 2021 au centre d’un procès
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Un marché de la CAN de football 2021 au centre d’un procès :: CAMEROON

Un représentant d’une entreprise aurait organisé une vaste escroquerie en faisant miroiter à certains hommes d’affaires un marché de livraison des tenues d’agents d’entretien en contrepartie d’importants fonds.

Jean Marie Foe Bidoung médite son sort depuis quelques mois à la prison centrale de Yaoundé Kondengui où il a été placé en détention provisoire. Trois opérateurs économiques l’ont traduit devant le Tribunal de première instance (TPI) de Yaoundé centre administratif (CA) pour les faits d’escroquerie. M. Foe Bidoung est représentant de Clean Quality Services, entreprise spécialisée dans la prestation de services et les marchés publics. Elle fait partie des  entreprises qui sont nées comme des champignons dans la mouvance de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) organisée au Cameroun en 2021.

Les plaignants dénoncent le fait que les papiers-entêtes de Clean Quality Services Raphael ne sont pas uniformes, notamment, le fait que certains portent la mention «Société anonyme, SA» et d’autres celle de «Société anonyme à responsabilité limité, Sarl». Toutes choses qui démontrent d’après eux, le caractère mafieux de cette entreprise.

Raphael Shalo et deux autres personnes sont les supposés être des victimes de Jean Marie Foe Bidoung. Ils reprochent à ce dernier de leur avoir miroité un marché de livraison des tenus destinées à habiller des agents d’entretien dont le prix d’une pièce s’élevait à 1300 francs. Raphael Shalo dit avoir placé 16 millions de francs représentant 1300 tenues. Il réclame des dommages et intérêts de 51,2 millions de francs en guise réparation du tort que lui a causé cette foireuse affaire. Un certain Eteta, quant à lui, dit avoir investi 11,7 millions de francs pour 960 tenues et exige le même montant de réparation que M. Shalo. Le mis en cause ne nie pas ces accusations.

En revanche, le mis en cause n’est pas d’accord avec le montant de 19, 7 millions de francs que lui impute Apollinaire Anouna, qui était absent à l’audience. Il nie avoir traité une quelconque affaire avec ce plaignant avant de préciser que Clean Quality Services n’est pas une société fictive étant donné qu’elle a un siège à Yaoundé et est en règle avec le fisc.

Dans le but de s’assurer de la véracité des déclarations de Foe Bidoung, le magistrat du parquet a sollicité et obtenu un report de l’affaire pour convoquer Apollinaire Anouna le troisième homme d’affaires qui se dit victime de la prétendue arnaque afin qu’il éclaire davantage le tribunal sur cette affaire. La prochaine audience est fixée au 21 octobre 2022.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo