Ressources humaines : Des administrations participent à un séminaire de renforcement des capacités
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Ressources humaines : Des administrations participent à un séminaire de renforcement des capacités :: CAMEROON

La formation d'une fonction publique de qualité n'est pas une mince affaire. Pour parvenir à ce résultat, le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative camerounaise organise depuis 2016, plusieurs séminaires de renforcement des capacités, de recyclage, des réunions d'information et des ateliers de formation pour mettre à niveau tout le circuit de gestion des ressources humaines des administrations.

Après les Directeurs des ressources humaines et les Directeurs des affaires générales, Joseph Le, Ministre en charge de la fonction publique et son staff organisent à l'intention  des responsables en charge des personnels de la solde et pensions et  ceux du SIGIPES de l’APC ayant rang de Sous-Directeurs  ce 27 et 28 septembre 2022 dans la commune de Mbankomo un séminaire de renforcement des capacités. Ce séminaire de suivi-accompagnement des administrations dans la Gestion Prévisionnelle des Effectifs, des Emplois et des Compétences favorise à mouler tous les intervenants de la chaîne au même niveau de connaissances et de compétences.

Partant d’une étude menée sur la gestion des ressources humaines dans l’administration publique, il en ressort beaucoup de défaillances. À savoir une maitrise approximative des effectifs, le non-respect des cadres organiques (CO), la non opérationnalisation des plans de formation, la non maîtrise  du traitement des dossiers de carrière et de liquidation des droits, la non maîtrise des applications informatiques qui sous-tendent ce traitement. Tout ceci constitue un goulot d’étranglement pour un fonctionnement optimal du service public.

Pour redresser la pente, le MINFOPRA en sa qualité de gestionnaire de la ressource humaine de l’État a élaboré un cadre de Référence de la Gestion Prévisionnelle des Effectifs, des Emplois et des Compétences. C’est dans cet axe que les acteurs sont recyclés pour acquérir les connaissances et les compétences pour relever et maintenir le niveau attendu par le gouvernement ; c’est la raison d’être des ateliers et séminaires organisés pour le bien de ces acteurs pour la satisfaction de l'usager.

Pour atteindre ces objectifs, le Minfopra a émis des canaux de réflexion portant sur les préalables à un traitement optimal des dossiers de carrière et de liquidation des droits ; l’appropriation du SIGIPES : outil technologique d’optimisation de la gestion des ressources humaines de l’Etat et l'appropriation ANTILOPE : outil technologique de traitement de la Solde et des Pensions des Personnels de l’Etat.

À la fin de ce séminaire, le Minfopra formule des recommandations fortes d’organiser les modalités d’un suivi-accompagnement des administrations, afin d’évaluer la mise en œuvre du cadre de référence de la gestion des personnels de l’Etat. Il sera mis en place, un système de suivi de la mise en œuvre des cadres organiques, le plan de formation triennal du personnel et le plan de formation prévisionnel ; le résultat final attendu est la maîtriser des effectifs et la masse salariale, une amélioration sur l'adéquation des postes de travail avec les profils des occupants desdits poste.

Le ministre a souligné que l’études menées par les structures compétentes du MINFOPRA, révèlent  que sur 27 Cadres Organiques, 14 administrations sont en sous-effectifs, 10 en sureffectifs et seulement 3 en situation de juste équilibre. Notons que le préfet du département de la Mefou-et-Akono et le maire de Mbankomo étaient représentés seul le sous-préfet de Mbankomo M. NAMA Cosmas Thierry était là en chair et en os.

Propos de Joseph Le, Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative.

« (…) je dois ajouter toute suite qu'il n'y a pas le feu dans la maison. Mais nous sommes dans une quête permanente de la performance. Il faut s'améliorer au quotidien. Aussi dois-je vous rappeler que c'est depuis 2016 que l'administration publique camerounaise s'est lancée dans ce processus de gestion prévisionnelle des effectifs des emplois et des compétences. L'objectif ultime étant une bonne maîtrise des effectifs de l'administration publique. (…) »

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo