Les Bouillons de la Cité : Les Lions indomptables vont-ils rugir au Qatar ?
CAMEROUN :: REVUE DE PRESSE

CAMEROUN :: Les Bouillons de la Cité : Les Lions indomptables vont-ils rugir au Qatar ? :: CAMEROON

L’équipe Nationale du Cameroun a enregistré sa deuxième défaite consécutive dans le cadre des matches de préparation pour la coupe du monde 2022. Déjà, au sein de l’opinion, les avis sont partagés sur une équipe mi-figue mi-raisin.

Et la toile s’est embrasée au même titre que les quartiers populaires des villes et villages. Pour ou contre le nouvelle équipe des Lions indomptables, le sélectionneur Song Bahanag et le président Samuel Eto’o Fils sur le grill. On est partagé entre le « changement d’une équipe qui ne gagne pas » et les inquiétudes sur une formation qui ne convainc pas. Avec en toile de fond, la question lancinante : Les lions vont-ils rugir au Qatar ?

Pour le quotidien Le Messager « Malgré la défaite de la sélection nationale fanion (0-1) face à la Corée du Sud à Séoul hier mardi 27 septembre, l’effectif remanié du Manager sélectionneur a laissé bonne impression, à contrario du match face à l’Ouzbékistan vendredi dernier où Aboubakar et ses camarades étaient en panne d’arguments » Et pour cause. Pour cette rencontre amicale face à la Corée du Sud, Rigobert Song a opté pour une composition différente de celle qui a croisé le fer avec l’Ouzbékistan. Contrairement au 3-4-3, il a proposé le 4- 3-3, avec l’inamovible André Onana dans les cages. Devant lui, Nicolas Nkoulou et Jean-Charles Casteletto. Tandis que les couloirs droits et gauches étaient la chasse gardée de Faï Collins et Nouhou Tollo. Le
milieu de terrain, lui, étant constitué de Samuel Oum Gwet, Martin Hongla.

Une position partagée par le quotidien Mutations : Corée 1-0 Cameroun : « Un avant-goût... ». Bien qu’à nouveau vaincus hier en match de préparation, les Lions indomptables montent en discipline tactique et en puissance, à deux mois de la Coupe du monde.

Cependant, alors que le quotidien le Jour s’interroge « Faut-il s’inquiéter ? » La Nouvelle Expression répond «Les Lions Indomptables inquiètent ». A deux mois du coup d’envoi de la coupe du monde, les résultats de l’équipe nationale fanion de football du Cameroun ne rassurent pas les millions de supporters qui attendent le trophée au pays.

Jean Paul Akono, ancien Lion indomptable pense qu’ « Avec Samuel Eto’o, le football renaît ». Le technicien camerounais, champion olympique analyse le bail du Président de la Fecafoot qui fait l’objet de toutes les critiques.

Dans le même registre du Sport, Le Point Hebdo tance Yannick Noah : « Le Coq français ... ». Revenu au Cameroun pour une semi-retraite en attendant de relancer sa carrière musicale, le Français Yannick Noah, qui n’est Camerounais que de nom, s’est invité comme un cheveu dans la soupe, dans ce qui est désormais convenue d’appeler affaire Coq sportif-Fécafoot. Au nom d’un affairisme sauvage, qui dépasse tout entendement selon certaines indiscrétions. Son engagement, aux côtés de l’équipementier français, jugé défaillant, n’aurait pour seul objectif que de préserver un beefsteak qu’il mange depuis des décennies. Au nom des intérêts de la France !  survêtement de vrai équipementier, godasse aux pieds, apporte un peu plus de ce que vous ne savez pas de cette transaction. Et dégage le plus loin possible cette imposture.

Lire aussi dans la rubrique REVUE DE PRESSE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo