Concours meilleur roman : « Le prix littéraire les Afriques » à tout prix
AFRIQUE :: SOCIETE

Concours meilleur roman : « Le prix littéraire les Afriques » à tout prix :: AFRICA

Le lauréat de la 7è édition de ce concours qui consacre les meilleurs romans des auteurs africains et afro descendants sera connu en décembre.

Les œuvres sélectionnées sont d’ores-et déjà rendues publiques. Ce sont les cinq romans qui sont passés dans les mailles fines du comité de lecture de la Cene Littéraire, organisatrice du concours, et piloté par la directrice dudit comité, Héloïse Haden.

Il s’agit de Cave 72 du Congolais, Fann Attiki, des éditions JC Lattès paru en Septembre 2021 ; Les Aquatiques, d’Osvalde Lewat (Cameroun et France) publié aux éditions Les Escales parues en Août 2021 ; Les étoiles les plus filantes , d’Estelle-Sarah Bulle (France – Guadeloupe), des éditions Liana Lévi parues en Août 2021 ; Les villages de Dieu, d’Emmelie Prophète (Haïti), des éditions Mémoire d’encrier parus en Août 2021 ; et Puissions-nous vivre longtemps, d’Imbolo Mbue (Cameroun et États-Unis) traduit de l'anglais (États-Unis) par Catherine Gibert, des éditions Belfond, paru en Février 2021.

 

La présidente de la Cene Littéraire, Flore Agnès Nda Zoa Meiltz, annonce que le roman lauréat sera connu à la mi-décembre 2022, après délibération des membres du jury du « Prix les Afriques ». Ce prix vient étoffer le fichier des concours littéraires organisés sur le continent. Celui-ci resserre son angle et ne prime que des romans dont les auteurs sont des Africains et les Afro descendants. En plus, il s’agit d’une œuvre fiction mettant en exergue une cause humaine, sociétale, idéologique, politique, culturelle, économique ou historique en lien avec l’Afrique ou sa diaspora.

Plus loin, les promoteurs précisent que l’originalité de ce prix littéraire consiste en ce que l’œuvre primée est rééditée (si accord avec l’éditeur originaire) par Flore Zoa Éditions et imprimé à 10 000 exemplaires qui sont offerts aux élèves et étudiants dans plusieurs pays d’Afrique noire, dont, le Cameroun, le Congo, la RDC, le Rwanda, le Bénin, le Togo et le Sénégal, « pour être lus et le contenu discuté au cours d’événements littéraires organisés par l’association la Cene Littéraire ».

C’est après tout, un jeu où il y aura de l’enjeu. « La dotation de ce prix littéraire est une donation à l’écrivain lauréat d’un montant de 6 000 Frs suisses et d’une œuvre d’art (offerte par l’artiste peintre sénégalais Momar Seck) d’une valeur de 2 500 Frs suisses. Au-delà des prix mis en jeu, Le Prix les Afriques vise également à donner un supplément de visibilité aux auteurs qui ont concouru. « Par cette action de reconnaissance, Le Prix les Afriques entend saluer également la dimension d’affirmation de soi et d’humanisme de leurs actions et de leurs œuvres.

La Cene littéraire attribue chaque année au prix : Une dotation de EUR 5'300, Une oeuvre d’art, Le paiement des frais de déplacement et d’hébergement pour la cérémonie de remise du prix, L’achat de de 100 exemplaires ou des droits du livre primé. Depuis 4 ans, Momar Seck, artiste peintre sculpteur, offre une oeuvre d’art d’une valeur de CHF 3000.- au lauréat de notre prix. En sus de la dotation initiale. Momar Seck est Sénégalais et Suisse, vivant à Genève.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo