Les Bouillons de la Cité: Ferdinand Ngoh Ngoh le mauvais ange et le bon démon du palais d'Etoudi.
CAMEROUN :: LES BOUILLONS DE LA CITé

CAMEROUN :: Les Bouillons de la Cité: Ferdinand Ngoh Ngoh le mauvais ange et le bon démon du palais d'Etoudi. :: CAMEROON

Les ministres passent sous les fourches codiques de la presse. Il en est de Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République, Alain Edgard Mebe Ngo’o, ancien ministre écroué à la prison centrale de Kondengui pour détournement de deniers publics, Louis Paul Motaze, ministre des finances et Gaston Eloundou Essomba, ministre de l’eau et énergie.

Le journal Repères a trouvé  « Le mouton noir de la République ». Il s’agit de Ferdinand Ngoh Ngoh. Le secrétaire général de la Présidence victime d’une campagne de déstabilisation dans les réseaux sociaux, la presse, ainsi qu’au sein de l’appareil gouvernemental. Un véritable acharnement contre ce fusible du chef de l’Etat, qui a conservé le sens de l’intérêt national, et fait encore preuve de loyauté et de fidélité en refusant toute alliance avec ceux qui rêvent de prendre le pouvoir, tant leur impatience est de plus en plus forte.

Tout ceci se passe à Etoudi,  « Le Palais des scandales ? ». De fait et pour le journal L’information Hebdo, censé incarner tout le sérieux et la sérénité nécessaires au Chef de l’Etat pour la gestion des affaires de la République, le Palais de l’Unité est .désormais le théâtre des plus gros scandales qui alimentent l’opinion publique. Fuite des documents classés confidentiels, soupçons de coups bas et trahison sous fond de batailles claniques de succession polluent régulièrement l’atmosphère de cette institution, symbole de l’Unité du Cameroun.

Quant à Mebe Ngo’o, il est sous les serres du quotidien La Nouvelle Expression avec ses « Comptes en France, paradis fiscaux... ». Les relations entre l’ancien ministre de la Défense et son co-accusé Victor Emmanuel Menye ont été passées au crible. Ce dernier est notamment revenu sur la fermeture des comptes de l’Ex-MINDEF en France, les accusations de comptes offshores etc.

Au sujet de la gestion de la SONARA, La Cloche Hebdo pointe du doigt «Louis Paul Motaze et Gaston Elundou Essomba sur les braises de Lumbe ». Les deux ministres, Président et Vice-président du Comité de pilotage chargé de la restructuration et de la réhabilitation de la Société nationale de raffinage ont procédé au lancement décisif du processus de modernisation, extension et reconstruction de la raffinerie frappée par un incendie en mai 2019. La détermination du Ministre des finances et celui de l’Eau et de l’Energie ne fait l’objet d’aucun doute quand on sait que les deux membres du gouvernement disposent de 4 ans pour appliquer les hautes instructions du président de la République. 

Cependant qu’au sujet de la Pénurie d’eau à Yaoundé Forum Libre fait le point sur la « Baisse de production à Akomnyada bataille autour du marché du polymère ! ». A côté de la vétusté de la station de captage et d traitement d’eau d’Akomnyada, la production récente est passée de 130 000 m3 à 8000 m3 à cause d’une quantité insuffisante de la matière première : Polymère... Alors que ce produit chimique important pour le traitement des eaux avait été commandé d’urgence depuis le 21 juillet 2022 par le Dg de la CAMWATER à l’entreprise de distribution SOLEVA Cameroun, ce n’est que le 17 septembre 2022 que le polymère a été livré à Akomnyada. Allez savoir pourquoi. Voyage au cœur d’une mafia où certains barons du régime se battent pour contrôler le marché des produits du traitement de l’eau au point de sacrifier les consommateurs...

Lire aussi dans la rubrique LES BOUILLONS DE LA CITé

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo