Rentrée scolaire 2022-2023: La digitalisation au centre des priorités
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Rentrée scolaire 2022-2023: La digitalisation au centre des priorités :: CAMEROON

L’année scolaire a été lancée le lundi 5 septembre dernier sur toute l’étendue du territoire avec un fort accent de digitalisation.

« Il faut que l’école camerounaise s’arrime à la dynamique mondiale » c’est en quelque sorte la pensée qui a guidé Nalova Lyonga , là ministre des enseignements secondaires en cette rentrée scolaire qu’on pourra nommée de première rentrée post-Covid.

En effet , pour cette rentrée scolaire , Mme le ministre a prononcé un discours solennel de lancement. Discours qui était retransmis dans la majorité des établissements secondaires du Cameroun grâce aux Tics.

Au lycée de Bobongo Petit Paris dans l’arrondissement de Douala 3è, c’est après le démarrage effectif des cours dans les salles de classe que les responsables de l’établissement ont été réunis par André Marie Tchoumi ,le proviseur chef d’établissement dans salle multimédia pour suivre en direct le discours du ministre.


Si le discours a été suivi grâce aux prouesses technologiques de la jeune équipe d’enseignants d’informatique du lycée, il était question à 60% de digitalisation d’où le thème de cette rentrée scolaire « digitalisée enseignements , un déterminant efficace et efficient dans l’offre de formation dans l’offre de formation aux enseignements secondaires »

Il faut dire qu’avant la Covid , les cours se passaient essentiellement en presentiel, avec la Covid-19, les cours à distance ont été expérimentés avec une mise en évidence du volet digitalisation pour cela , le lycée de bilingue de Bobongo a mis à jour ses trois salles multimédia pour permettre aux apprenants de s’arrimer à ces nouveaux modes d’enseignement mais aussi à l’établissement de pérenniser cela.

Si la digitalisation présente des Limites au niveau des moyens des établissements, la ministre a demandé aux chef d’établissement de nouer des partenariats avec des partenariats qui leur permettront de mieux s’équiper dans le but de véritablement implémenter cette digitalisation.

Après les dérives comportementales des élèves observées l’année dernière dans les établissements, il était de bon ton que la ministre y mette un point d’honneur et comme une caisse de résonance, le lycée Billingue de Bobongo a mis sur pieds des fouilles systématiques au portail  mais aussi des fouilles inopinées dans les salles de classe surprendre les délinquants.

C’est donc reparti pour une nouvelle année scolaire de tous les défis alors que la menace des enseignants du mouvement ÔTS se fait de moins en moins remarquée, espérons que les élèves la termineront dans les bonnes conditions.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo