Affaire SICC: Brigitte Soppo Ngalle reprécise les choses
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Affaire SICC: Brigitte Soppo Ngalle reprécise les choses :: CAMEROON

La directrice exécutive de la Southwest International Construction Corporation (SICC) promotrice du projet Projet Community Garden de Yassa a tenu calmer le jeu après une énième sortie des représentants des 150 familles impliquées dans ledit projet.

 Lancée il y a 12 ans par la Southwest International Construction Corporation (SICC) dirigée par Brigitte Soppo Ngalle ,l’initiative  Community Garden de yassa n'a pas pu être concrétisée depuis lors. Ceci malgré les multiples réunions implémentée par le ministre de l’habitat et du développement urbain entre  la promotrice et les demandeurs de logement pour trouver une solution au problème posé selon Soppo Ngalle par le non versement des crédits attendus du gouvernement dans le vaste projet.

Fatigués d'attendre l'application des dernières mesures décidées d'un commun accord, les 150 personnes ou familles restantes sur les 182 du départ qui avaient demandé un logement ont protesté au cours d'une conférence de presse le 24 Août 2022 à Yaoundé. Ils ont expliqué que cela fait 2 ans qu'ils attendent le remboursement des frais engagés pour acquérir des appartements, à travers la terre. Cela, soutenaient-ils, à travers des parcelles octroyées par le Minhdu. Ce à quoi Brigitte Soppo Ngalle a répondu lors d'une conférence de presse qu'elle a organisée ce 25 Août à Douala.

<< Nous sommes passés de la construction d'un domaine à la remise de terrains complètement viabilisés à nos clients. Nous avons trouvé en 2018 avec le collectif et les clients, le gouvernement, le crédit foncier, un accord sur la dation des terrains. C'est-à-dire que nous sommes en train de mettre sur pied la procédure de la dation », a-t-elle expliqué d'entrée de jeu. Elle a poursuivi en indiquant que la procédure est entamée, qu' elle continue à être travaillée et que « d'ici peu, nous allons nous en sortir ».

Elle a tenu a expliquer le terme << dation >> : << vous me réclamez de l'argent, j'ai un terrain que je vous donne en compensation et qui a une valeur. Il fallait donc d'abord qu'on sache quelle est la valeur au mètre carré de terrain. L'expert que le Minhdu avait eu à commettre a déposé un rapport en janvier 2019 faisant état du prix au mètre carré ». 

Selon Mme Soppo, le prix de vente des terrains de compensation retenu par le Minhdu se situe entre 70 000 et 80 000 Francs CFA par mètre carré.

Elle assure qu'« il n'y a pas de blocage >> et signale que des propositions ont été déposées auprès du Minhdu et attendent que le ministre convoque Southwest International Construction Corporation et les acquéreurs pour finaliser le processus de compensation.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo