Lettre ouverte du Collectif du personnel des Télécentres du Cameroun au Premier Ministre
CAMEROUN :: SOCIETE

Lettre ouverte du Collectif du personnel des Télécentres du Cameroun au Premier Ministre :: CAMEROON

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Nous, personnel des Télé-centres communautaires Polyvalents (PAN) et Points d’Accès Numériques (PAN) du Cameroun avons l’honneur de venir auprès de votre Haute Autorité, solliciter votre intervention urgence face à l’abandon des structures TCP/PAN ainsi que son personnel.

Nous avons songé rencontrer Mme le Ministre des Postes et Télécommunications en audience ce 17 août 2022, mais sans succès. Quittés des quatres coins du pays notre présence à Yaoundé n'a servi à rien.

En effet, Excellence Monsieur le Premier Ministre, ça fait 18 ans pour les plus anciens et 12 ans pour les nouveaux, que nous avons embarqué dans ce projet piloté par le Ministère des Postes et Télécommunications. Nous avons cru à ce projet qui visait à réduire la fracture numérique entre les zones urbaines et rurales. Nous avons persisté en attendant les promesses faites par le MINPOSTEL de nous recruter définitivement et nous donner un statut. 

Rendu à ce jour, les dernières primes que nous avons perçues pour certains c'était en 2015, pas de matériel de travail comme cela se fait dans l’administration. Apprendre aujourd’hui que nous sommes des laissés-pour-compte suscite en nous désespoir et amertume. Nous avons vieilli, plus de possibilité de faire d’autres concours à cause de l’âge dépassé pour la fonction publique. Nous avons perdu des dizaines de collègues, inhumés comme des mendiants alors qu’ils ont mis de leur temps à attendre des promesses gouvernementales.
                
Excellence Monsieur le Premier, malgré cette situation, nous sommes restés des patriotes, nous n’avons pas prêté le franc aux ONG qui veulent voir notre pays dans la discorde qui voulaient prendre cette affaire en main.
                 
Sachant que nos problèmes se règlent entre nous, nous venons auprès de vous, des pères et mères d’enfants, responsables de familles implorer votre indulgence afin que notre situation soit prise en compte dans les meilleurs délais. 
             
Comptant sur votre diligence donc nous avons entendue parler, nous vous transmettons, Excellence Monsieur le Premier Ministre, notre parfaite considération. 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo