EMMANUEL KUEKA : "MAURICE KAMTO ROULE POUR SES INTÉRÊTS PERSONNELS"
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: EMMANUEL KUEKA : "MAURICE KAMTO ROULE POUR SES INTÉRÊTS PERSONNELS" :: CAMEROON

Emmanuel Kueka, candidat malheureux lors des opérations de renouvellement des organes de base dans la région de l'Ouest. Exclu du parti, il donne sa version des faits.

SUR SON EXCLUSION OU SA DÉMISSION DU MRC...
Parlez de l'exclusion du MRC, j'étais déjà parti. Encore que  jusqu'à maintenant je n'ai pas encore été notifié de cette décision. Elle a été signée pendant que j'étais en pleine conférence de presse à Bafoussam. Maintenant si les responsables de mon ex parti ont pris une décision pour m'exclure, ça les engage. Je ne suis plus de ce parti

SUR SON MILITANTISME DOUTEUX AU MRC..
Pour ceux qui pensent que je suis chargé de détruire le MRC , je dis non, c'est faux. Je suis entré au MRC par conviction. Le Pr MAURICE KAMTO a cet époque m'avait persuadé et je suis entré dans ce parti par intime conviction. Je croyais qu'il était là pour nous conduire dans son train à bon port afin que les camerounais aient un lendemain meilleur. Mais aussitôt j'ai compris qu'il bagarrait plus pour ses intérêts personnels. Car le fait qu'on ne soit pas allé aux élections a choqué... A l'époque j'étais tête de liste dans à la commune de Mbouda décidé par le Pr Kamto (; cette fois-là on a pas dit que je ne suis pas militant) mais lorsqu'on recalle ma liste   on me dit que ma carte n'est répertorié dans la machine alors que ces cartes sont produites par le directoire. Donc si à ce niveau il y'a faux, il ne peut provenir que du directoire.  j'ai envoyé des personnes dans la task force créé pour clarifier cette situation et l'affaire était terminée. Voyant que la liste conduite par nous allait gagner, ils se sont arrangés à  à disqualifier. Voilà la vérité. 

SUR LA DESTRUCTION DU MRC...
C'est quoi détruire le parti ? Les militants du MRC ne sont pas des moutons. Les militants du MRC ne sont pas des moutons. Chacun vient dans ce parti parce que convaincu. On est venu parce qu'on croyait en ce projet. Maintenant que nous constatons que leader a un autre projet plus personnel, nous jetons l'éponge. Nous n'avons jamais été là pour détruire le parti

SUR SON AVENIR POLITIQUE...
Nous avons mis sur pied le PSG, Pacte Social pour la Gouvernance ce sera une façon de gouverner différents des habitudes actuelles de gouvernance. Nous avons l'intention de présenter cette vision à tous les camerounais.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo