DEUX  CENTRALES SOLAIRES SORTENT DE TERRE EN SIX MOIS DE TRAVAUX
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: DEUX CENTRALES SOLAIRES SORTENT DE TERRE EN SIX MOIS DE TRAVAUX :: CAMEROON

LE CHOIX DES ENERGIES RENOUVELLABLES AU CAMEROUN, DEUX  CENTRALES SOLAIRES SORTENT DE TERRE EN SIX MOIS DE TRAVAUX 

Inscrit dans le Doing Business In Africa,  les trois secteurs économiques  les plus porteurs en Afrique sont : 37% les énergies renouvelables ,33% l'agro-alimentaire, 30% le secteur des technologies.

Le développement de l’Afrique passe par l’accès à l’énergie électrique, indispensable pour les familles  et pour les industries. L’Afrique a fait le choix du Mix Energétique bien que disposant des atouts stratégiques pour devenir leader mondiale dans les renouvelables.

 Le potentiel du Cameroun dans le solaire est immense  et suscite l’intérêt des grands groupes privés et la réaction des pouvoirs publics. Selon les données rendues publiques par l’Agence de Régulation du Secteur de l’Electricité (ARSEL), l’insolation moyenne dans l’ensemble du pays est 4,9 kWh/m2/j, bien plus élevé dans la partie septentrionale du pays qui est  de 5,8 kWh/m2 /jour et de 4 kWh/m2/jour dans sa partie sud.

Avec la baisse du niveau d’eau de la Bénoué, le gouvernement a anticipé sur les projets de barrage de Bini A Warrack et la maintenance de Lagdo en produisant   à partir des centrales solaires pour palier au déficit énergétique dans les trois régions du septentrion.

Sauf en cas de force majeur,   la centrale solaire de Guider  fournira 15 MW   en septembre 2022, 6,5 MW sont déjà injecte dans le réseau Interconnecté Nord du Nord .D’ici fin 2022, 15 MW sortiront de la centrale solaire de Guider. Ces détails d’informations sont rendus publics par ENEO dans une note d’information.

 La capacité totale additive au Réseau Interconnecté Nord sera de 40 MW dont 30 MW solaire (à Maroua et Guider) et 10 MW de thermique à Guider. De quoi mettre fin aux délestages et relancer les activités industrielle dans cette partie du Cameroun.
La vitesse d’exécution de ce projet est mis sur le compte du modèle de gestion adopté par le gouvernement pour palier à certaines défaillances qui sont ; les temps interminables que durent les projets et leurs  non maturations. En optant sur le modèle PPP (Partenariat Public Privé), l’expertise  et la gestion des projets sortent du portefeuille des fonctionnaires pour les partenaires privés.

Depuis la loi de 2011 sur la libéralisation du secteur de l’énergie électrique au Cameroun, Eneo, l’entreprise en charge de la distribution de l’énergie au Cameroun assiste  les partenaires privés dans la mise sur pieds des infrastructures de production. Cest ainsi qu’elle est active aux cotes  du consortium formé par les entreprises Scatec Solar, Izuba Energy et Sphinx Energy  qui ont investi 17 milliards FCFA pour la construction de ces  deux centrales solaires de 25 MW dans les villes de Guider (10 MW) et de Maroua (15 MW).

Un coût relativement bas en comparaison avec les projets hydroélectriques .D’où l’intérêt pour le solaire, surtout lorsque l’on observe le coût  du projet de Mekin .Selon les sources gouvernementales, le barrage de Mekin coûte plus de 35 milliards de FCFA, projet qui à terme produira 15 MW.

Selon Africa Progress Panel, un think thank de Koffi Annan, les pays africains sont appelés à faire de la place aux investissements en matière d’énergies renouvelables qui sont asphyxiés par les opérations d’entretien et de maintenance du réseau (près de 75% des dépenses des gouvernements).Car le solaire permet de réduire les charges dues au transport et l’entretien constant des lignes électriques.

«Des pays comme l’Éthiopie, le Kenya, le Rwanda et l’Afrique du Sud émergent comme favoris dans la transition mondiale vers une énergie à basse émission de carbone. L’Afrique est bien placée pour accroître la production énergétique nécessaire pour stimuler la croissance, fournir de l’énergie à tous et jouer un rôle de leader dans les négociations cruciales sur le changement climatique», a souligné Kofi Annan.

 Global Capacity Building Foundation .

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo