Alice Nkom: "Plusieurs chefs d’Etat sont fatigués de demander à Biya de ramener les restes d’Ahidjo"
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Alice Nkom: "Plusieurs chefs d’Etat sont fatigués de demander à Biya de ramener les restes d’Ahidjo" :: CAMEROON

Me Alice Nkom, était le 21 mai dernier sur le plateau de chaîne française TV5 Monde dans le cadre de la grande interview 

Au cours de cette émission , la première femme Avocate dans l'hstoire du Cameroun et défenseure des droits humains, est revenue sur la question du retour au Cameroun des restes d'Ahmadou Ahidjo, ancien président de la République du Cameroun.

« J’avais entamé une démarche auprès des chefs d’Etat africains pour qu’ils essaient de mettre la pression sur Paul Biya, l’actuel président de la République afin que ce dernier fasse renter les restes de son prédécesseur au Cameroun. Depuis, lors, rien n’a été fait. Plusieurs chefs d’Etat m’ont dit qu’ils étaient fatigués de demander à M. Biya de ramener les restes d’Ahidjo au Cameroun », affirme t-elle

« Ahidjo qui est le premier président de la République du Cameroun et qui a passé le pouvoir à Monsieur Biya. Monsieur Biya n’est pas le seul érudit du Cameroun ni. Il lui a passé le pouvoir en montrant bien aux Camerounais qu’il a été lui du nord et que maintenant il va passer le pouvoir à quelqu’un du sud pour que personne ne pense que le Cameroun est la propriété d’une tribu ou d’une région. Et Monsieur Biya a travaillé étroitement avec monsieur Ahidjo. Étroitement. Secrétaire général de la Présidence, Premier ministre. Il lui a donné librement. Personne ne comprendre qu’il ait décidé de punir sévèrement le cadavres de monsieur Ahidjo et de sa femme en les poussant à l’exil comme aujourd’hui on pousse à l’exil des Camerounais qui soit disant ont la double nationalité. Il y a un problème chez monsieur Biya. Moi, ce problème de transférer les restes qui ne représentent aucun danger sur sa terre natale. J’en ai parlé à plusieurs chefs d’État africains. J’ai dit essayer de lui demander. Ils ont dit que eux même sont fatigué », a dit Me Alice Nkom.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo