17 milliards d’impôts : Y a-t-il un complot contre  Amougou Belinga ?
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: 17 milliards d’impôts : Y a-t-il un complot contre Amougou Belinga ? :: CAMEROON

Le groupe Anecdote de Amougou Belinga est entré dans une zone de turbulence. Pour motif de non paiement d’impôts, ses comptes viennent d’être mis sous scellés. Cela a été signifié au groupe par  Enangue Serge Malfred, inspecteur de régies financières dans la région du centre ou se trouve le siège du groupe.

Sur la note, on peut lire « Faisant suite au non-paiement de votre dette fiscale relative à divers ARM, du 07 février 2022, d’un solde de 17 milliards de FCFA, j’ai l’honneur de vous informer que des avis à tiers détenteurs  et contraintes extérieures ont été adressés pour le recouvrement de ladite dette fiscale aux banques et postes ci-après : BGFI BANK, AFRILAND FIRST BANK, SCB-CAMEROUN, PAIERIE GENERALE DES TRESORS »

S’agit-il d’un simple redressement fiscal ou un acharnement pouvant mettre en péril un groupe qui a dans son portefeuille la télévision Vision4, le journal L’Anecdote, Vision Finance et bien d’autres structures ? Toujours est il que le journal La Météo pointe du doigt le Directeur des impôts, «Quand Mopa Fatoing descend dans le caniveau ». Pour le journal, Le directeur général des Impôts, qu’on dit instrumentalisé par le Sg/Pr Ferdinand Ngoh Ngoh, outrepasse les instructions de sa hiérarchie, Louis Paul Motaze, pour accompagner la meute dans la tentative de lynchage d’un homme d’affaires patriote, Jean Pierre Amougou Belinga. Lequel n’a par ailleurs, jamais mégoté son soutien au chef de l’Etat, Paul Biya.

L’Anecdote, le journal de la maison est quant à lui péremptoire, il s’agit d’Acharnement et «Le complot se confirme » Après le redressement fiscal fantaisiste monté de toutes pièces contre le Groupe l’Anecdote, les officines du mal animées par une convoitise sans limite du fauteuil présidentiel, multiplient des stratagèmes en vue d’éliminer l’homme d’affaires parmi les soutiens indéfectibles du chef de l’Etat. Résolu à verser au fisc les 6 milliards Fcfa arrêtés à l’issue de l’arbitrage du Minfi dans cette scabreuse affaire, la Direction générale des impôts maintient contre toute attente et en toute défiance des instructions de sa tutelle, les 17 milliards imaginaires fabriqués en vue de contraindre le magnat des médias à fermer boutique. Sans aucun échelonnement de paiement comme le prévoit la réglementation en la matière, la Dgi ordonne la saisie des comptes du Consortium.

Pendant ce temps, dans le septentrion, le ministre de la santé Manaouda Malachie est au chevet des Victimes de Boko Haram. Le quotidien Le Messager  indique que «Manaouda sauve et guérit ». En proie aux violences de la secte terroriste, les populations de Tourou et Toufou dans l’Extrême-Nord, reçoivent la visite de réconfort du ministre de la Santé publique. Le journal Le Quotidien va plus loin «Près de 600 familles reçoivent le réconfort du Gouvernement »,  Le ministre de la Santé Publique, Manaouda Malachie, séjourne depuis hier, 11 mai 2022 au chevet des populations qui ont subi les violences de la secte terroriste Boko Haram.  
Le Gisement du fer Lobe-Kribi refait encore parlé de lui avec Contrats miniers que le journal L’Indépendant qualifie de  «Mbalam, l’autre scandale ». Et le journal indique, Pris en flagrant délit de conflit d’intérêts et collusions mafieuses avec la société australienne Sundance Ressources Ltd, le ministre des mines et du développement technologique, Gabriel Dodo Ndoke, tente d’obérer 94 milliards Fcfa des caisses de l’Etat.
 
Ce que le journal Le Témoin qualifie de «Dodo Ndoke face au tribunal des réconciliateurs » Pour Le journal,  Selon l’organisation de la société civile, ‘’ les Réconciliateurs ‘’, la Convention signée entre le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologie et l’entreprise chinoise Sinostel Cam SA est une arnaque, voir une braderie. Une convention qui octroie le gisement de fer Lobe-Kribi pour une période de 50 ans. Toute accusation que le ministre rejette en bloc.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo