DECLARATION: CONSOMMATEURS AFRICAINS ET DU MONDE, UNISSONS-NOUS !
FRANCE :: SOCIETE

FRANCE :: DECLARATION: CONSOMMATEURS AFRICAINS ET DU MONDE, UNISSONS-NOUS !

A la faveur de la crise géopolitique en cours en Europe marquée par la guerre russo-ukrainienne, les questions alimentaires et énergétiques reviennent en force aux devants de l’actualité et se posent à nouveau avec acuité à tous les consommateurs du monde. Selon l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (la FAO), ce conflit va provoquer une crise multiforme majeure aux conséquences planétaires, avec notamment de graves pénuries d’approvisionnements en céréales et en énergies. L’organisation onusienne dit s’attendre particulièrement à une flambée des prix sans précédente des produits à base de céréales et même à une nouvelle vague de famine dans plusieurs pays du Sud.

En effet, les 02 belligérants, la Russie et l’Ukraine, représentent 15% de la production mondiale de blé et de maïs, plus exactement ils assurent 30% des exportations mondiales de céréales. Pendant que l’activité agricole est totalement à l’arrêt en Ukraine, les sanctions occidentales imposées à la Russie bloquent toutes les exportations du blé russe vers l’Afrique et d’autres destinations.

En Afrique précisément où l’autosuffisance et la souveraineté alimentaires demeurent illusoires, même si l’insécurité alimentaire a fortement reculé ces dernières années, la production locale de céréales, essentiellement vivrière, peine toujours à combler la demande domestique. Plus de 50% du blé consommé sur le continent provient de l’Ukraine et de la Russie. Le caractère extraverti des économies africaines, les défaillances de la gouvernance alimentaire, l’absence d’anticipation et l’exposition à la volatilité des prix des hydrocarbures, font des pays africains les principales victimes collatérales de cette guerre. Comme en 2008, l’on redoute d’ores et déjà la résurgence des émeutes de la faim et des troubles sociopolitiques.

En Europe et dans les économies développées en général, les soubresauts de la guerre en Ukraine se présentent moins en termes de pénuries de céréales qu’en approvisionnement en énergies, même si la situation n’est pas exactement la même partout. Certains pays occidentaux qui sont parfois eux-mêmes d’importants producteurs de céréales, possèdent parallèlement des stocks stratégiques et y ont recours à la moindre crise pour ravitailler leurs circuits de distribution. Ici, c’est essentiellement la problématique d’une éventuelle rupture de la chaîne d’approvisionnement en matières premières énergétiques qui inquiète le plus les pouvoirs publics et les consommateurs. En effet, l’extrême dépendance de ces pays aux importations des hydrocarbures et leur boulimie en énergies de toutes sortes, notamment en gaz et pétrole, fait planer le risque d’une inflation généralisée qui pourrait directement impacter l’usager final. En l’occurrence, l’Europe importe de la Russie plus de 40% du gaz naturel et 25% du pétrole dont elle a besoin pour assurer le fonctionnement de son industrie très énergivore ainsi que pour les usages individuels.

Ceci dit, en ces temps troubles, l’unité des consommateurs devient un impératif. Les sociétés civiles organisées en Afrique, en Europe et ailleurs dans le monde, notamment les organisations de défense des droits des consommateurs, doivent redoubler de vigilance et refuser de subir une nouvelle fois les affres de la vie chère qui s’annonce. Plus que par le passé, individuellement et collectivement, les consommateurs doivent mieux s’organiser, se mobiliser et mutualiser au plus vite leurs actions en vue d’exiger de leurs pouvoirs publics respectifs, la sauvegarde de leurs intérêts vitaux.

C’est le sens et la raison d’être de la LIGUE AFRICAINE DES CONSOMMATEURS (L.A.C), en anglais AFRICAN CONSUMER LEAGUE, créée le 29 janvier 2022 à Paris.

La L.A.C est une ONG de droit français à but non lucratif et à vocation internationale régie par la loi du 1er Juillet et le décret du 16 Août 1901 sur les libertés d’associations en France. Elle a pour objectifs : La défense et la promotion des droits, ainsi que la protection des intérêts économiques et sociaux des consommateurs Africains et Afro-descendants de la diaspora et du continent.

Par ailleurs, persuadés de la réalité des modes et pratiques de consommation propres à la communauté noire africaine et afro- descendante, ainsi qu’aux problématiques singulières qu’elles suscitent, les membres de la Ligue ont résolu d’œuvrer à la création d’une synergie consumériste engagée et tournée vers la promotion du « Consommer Noir » au sein de la diaspora et sur le continent.

La L.A.C est ouverte aux particuliers ressortissants Africains, aux Afro-descendants ainsi qu’aux amis de l’Afrique. Peut également en être membre, toute organisation ayant souscrit à la charte de la Ligue, qu’elle soit basée en France ou ailleurs dans le monde (Afrique, Europe, Amérique, Asie ou Océanie). Unissons-nous et faisons front ensemble. Rejoignez la L.A.C./.

L’audace d’exiger l’accès au droit !

Fait à Paris, jeudi 14 avril 2022

Pour le Bureau exécutif de la L.A.C, ont signé :

Paul Gérémie BIKIDIK    /         Moktar SIDIBE SISSOKO    /           Hervé KOFFI DAGO    /              Jules-Emile TCHOUAMOU
Coordinateur (Cameroun)        Membre (Guinée Conakry)            Membre (Côte d’Ivoire)            Membre (Cameroun)

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo