Exclusive, Grâce Decca : « On va sauf que rester comme ça » (vidéo)
FRANCE :: DIASPORA

FRANCE :: Exclusive, Grâce Decca : « On va sauf que rester comme ça » (vidéo)

Face à l'annonce du boycott de son concert parisien par les frondeurs de la Brigarde Anti-Sardinards (BAS), Grâce Decca réagit par un message d'amour très touchant.

Grâce Decca est arrivée à Paris en France ce dimanche 8 mai en provenance du Cameroun. L’artiste qui a fait ses études en France depuis 1984 y séjourne cette fois à l’invitation de Claire Ntolo, une infirmière d’origine camerounaise exerçant en France.

Honorer ceux qui étaient au front

Le 13 mai prochain, à Paris, Grâce Decca montera sur scène lors du gala de charité Stop Covid- 19 en hommage au corps médical qui a été au four et au moulin dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. « S’il faut honorer ceux qui étaient au front [pendant la crise du Covid, ndlr], je dis toujours oui. Je suis née pour servir. […] Je suis toujours dans les œuvres caritative.» a expliqué Grâce Decca à la rédaction de Camer.be et Sopie Prod Tv à sa descente d’avion. 

Emotion suprême chez l’organisatrice 

Claire Ntolo n’a pas pu retenir ses larmes lorsque Grace Decca a indiqué aux médias que  la principale responsable de l’évènement (Claire Ntolo donc) n’est pas une organisatrice de spectacle, mais bien une philanthrope, une bénévole portée vers le caritatif. 

Les frondeurs de la BAS ? Grâce Decca leurs envoie un message d’amour

Malgré l’annonce du boycott du gala annoncé depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux, la diaspora camerounaise des quatre coins de l'Europe est attendue au cours de cet évènement parisien. « Je les attend. Je les aime. Nous allons faire quelque chose de sympa, quelque chose de bon. » a lancé l’artiste à la voix d’or.

L’auteur de l'album à succès Mouna (2014) rappelle aux frondeurs que « nous sommes tous des frères. Le même sang coule dans nos veines et on frères et on est amis et on va sauf que rester comme ça ! » 

Grâce Decca rappelle qu’elle comprend le combat de la Brigarde Anti Sardinard BAS mais qu’elle ne partage pas toujours leurs méthodes. « Vous voulez que je danse nue ? Vous voulez que je bouge nue ? […] Depuis quand est ce que notre amour a cessé d’exister ? Ce n’est pas jouissif de voir l’autre souffrir […] J’ai toujours les genoux à terre et je mets le Cameroun en haut» a-t-elle lâché.

A la BAS Grâce Decca déclare avec beaucoup d'humour : «Kam mouha toi tu m'insulte pour quoi? Je suis votre soeur. je n'ai aucun problème avec vous. Je ne vous ai jamais offensé. Regardez moi en face. Dites moi ce que vous voulez en face» 

A tous ses admirateurs, un seul mot : I love You

De son trône de diva, Grâce Decca ajoute une couche d’amour supplémentaire comme elle l'avait déjà fait en 1989 avec son album "Besoin d’amour" : « Si j’ai traversé les frontières, j’ai épousé un gars de l’ouest, c’est parce qu’il n’y a rien de plus beau que l’amour. Vous pensez que les Douala ne m’ont pas regardé ? Les bassa ne m’ont pas calculé ? […] Tout le monde me regarde […] Moi je vous aime.» 

Prestation totalement gratuite

Les organisateurs précisent que Grâce Decca vient soutenir leur projet à titre gratuit. L’artiste qui finance elle-même son voyage n’a donc perçu aucun cachet toujours selon les a organisateurs. C'est donc avec un message de paix que Grâce Decca demande à ses fans : "Appelle-moi Princesse" comme depuis 1998 !

Pour rappel, le Grand Gala de Charité Stop Covid-19 se déroulera au Palais de la Terasse de Thillay, à Paris le 13 mai 2022 dès 20 heures.

Voici l'interview exclusive de Grâce Decca

Lire aussi dans la rubrique DIASPORA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo