la Fondation Maliba, « navire amiral » de la politique d’Aliou Diallo
MALI :: SOCIETE

la Fondation Maliba, « navire amiral » de la politique d’Aliou Diallo

Une des organisations les plus actives au Mali depuis plusieurs années, la Fondation Maliba se définit comme un « cordon ombilical » de solidarité à destination des populations démunies. Pour honorer son sacerdoce, elle fait des dons de vivres, construit des forages d’eau, installe des moulins et forme des femmes dans la fabrication ainsi que la commercialisation de savons. Son président Aliou Diallo, leader du parti ADP-Maliba, capitalise sur cette générosité pour renforcer sa popularité à quelques mois de la présidentielle malienne.

Une lutte acharnée contre la faim

Devant la défaillance chronique des pouvoirs publics au Mali, certains milliardaires ont jugé utile de créer la Fondation Maliba pour venir en aide à leurs compatriotes pauvres. Cette organisation à but non lucratif est présente sur le terrain depuis plus de 30 ans sous diverses formes. Elle compte à son actif des dizaines d’actions de tout type, sur pratiquement toute l’étendue du territoire national. Il y a d’emblée la distribution mensuelle de vivre (riz, mil, lait et sucre) dans différentes communes, surtout face aux situations d’urgences. Comme en 2012, quand l’organisation a donné des produits alimentaires d’une valeur totale de 50 millions de FCFA au Collectif des ressortissants du Nord (COREN) ou des vivres de 22 millions de FCFA aux déplacés des régions de Mopti et Ségou à Bamako, entre 2018 et 2019.

Des installations pour une autosuffisance alimentaire

Pour une lutte plus efficace contre la faim, la Fondation Maliba met à la disposition des populations les clés d’une autosuffisance alimentaire. Depuis 2007, elle distribue chaque année des moulins à grain pour des organisations féminines rurales. A ce jour, plus de 300 moulins ont été distribués, notamment à Kayes, Nioro, Sikasso, Mopti et Bamako. Il y a parallèlement le don de matériel de transformation alimentaire (séchage de poisson). Pour une autonomie financière des femmes, l’organisation d’Aliou Diallo lance régulièrement des programmes de formation en fabrication et commerce de savon. Elle finance en même temps des centaines de projets générateurs de revenus pour les jeunes et les femmes.

Amélioration du cadre de vie

Notons en outre la réalisation d’infrastructures essentielles comme les forages d’eau équipés en pompes solaires en milieu rural. Au moins 300 forages ont déjà été construits pour 2 milliards 325 millions de FCFA investis et 400 000 Maliens. La fondation se fixe à présent l’objectif d’un million de bénéficiaires. Toujours au niveau des infrastructures, l’équipe d’Aliou Diallo procède également au pavage des rues et à l’assainissement des caniveaux. Elle y arrive grâce à des opérations coups de balai et la distribution de matériels de nettoyage. Parmi les autres actions de l’organisation, relevons la construction d’écoles, le don de kits scolaires et l’octroi de bourses d’étude pour l’étranger. Sans oublier la réhabilitation et l’équipement des centres de santé.

Un plan de reboisement pour 2022

Depuis 2020, la Fondation Maliba mène aussi la lutte contre la Covid-19. Dans le cadre de combat, elle a remis des centaines de cartons de masques jetables, de gel hydroalcoolique, d’eau de javel et de de savon liquide à des hôpitaux (Gabriel Touré et Point G), à la Brigade Spéciale d’Intervention et à la direction générale de la Police Nationale. « Aucun sacrifice n’étant de trop pour notre cher Mali, je me suis investi, à travers ma Fondation Maliba, durant toute l’année 2021 et comme les autres années, à soulager nos populations », a revendiqué Aliou Diallo dans son discours du nouvel an.

Le milliardaire malien a profité de cette intervention pour annoncer un ambitieux programme de reboisement de 61 000 arbres en 2022. Une initiative qui renforce son engagement en faveur d’une planète plus verte. Rappelons qu’il est le fondateur et PDG d’Hydroma, une compagnie qui transforme l’hydrogène en électricité propre. Une première au monde. Les habitants du village de Bourakébougou ont pu pendant 8 ans profiter gratuitement de cette électricité.

Le palais de Koulouba en ligne de mire pour Aliou Diallo

Les réalisations et actions de la Fondation Maliba contribuent incontestablement à la popularité d’Aliou Diallo, qui sera candidat à la prochaine présidentielle au Mali. Selon de récents sondages, il est le favori de cette élection avec 27% des intentions de vote, loin devant son poursuivant immédiat, l’ancien premier ministre Moussa Mara (17%). Se présentant comme un philanthrope dans l’âme, Aliou Diallo souhaite en faire davantage une fois au pouvoir. Il demande ainsi à ses compatriotes de le porter au palais de Koulouba. C’est seulement ainsi qu’il pourrait dérouler son « plan Marshall pour le Mali ». Ce programme potentiellement doté 15 000 milliards de FCFA vise la reconstruction entière du pays. La balle serait maintenant dans le camp des Maliens, qui viennent de prolonger la transition…

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo