Exclusif, opération de la BAS : Voici ce qui s’est réellement passé à Nanterre (Vidéo)
FRANCE :: DIASPORA

FRANCE :: Exclusif, opération de la BAS : Voici ce qui s’est réellement passé à Nanterre (Vidéo)

C’est l'événement du week-end à Paris ; un évènement bien triste pour certains analystes. 

La Brigarde Anti Sardinard BAS a particulièrement sévi samedi à l’Espace Chevreuil de Nanterre en région parisienne. A l’origine, une guerre ouverte entre deux (02) influenceuses du net : Sandy Boston et Lolo Fondja. 

Projet humanitaire

Ce samedi 26 février, Steve Fopa, un jeune camerounais décide d'organiser la « soirée Energie » ; une campagne de collecte de fonds pour soutenir l'accès à l'électricité au plus démunis sur place au Cameroun. Le promoteur de cette soirée caritative travaille à chez Electricité De France (EDF), l'équivalent belge d’Electrabel. 

Discorde entre les blogueuses Lolo Fondja et Sandy Boston

La rencontre a lieu à Nanterre en région parisienne. Les promoteurs invitent Lolo Fondja pour donner de la visibilité à son événement. Lolo Fondja est une amazone soutenue par la faction parisienne de la Brigade Anti-Sardinard (BAS). Elle est surtout soupçonnée de soutenir le gouvernement camerounais depuis peu. 
En face, il y a une autre amazone de la BAS ; Sandy Boston. Elle défend ce mouvement frondeur de la diaspora depuis la Grande Bretagne.

Revivez en images l'entrée en scène de Sandy Boston telle que rapportée par les réseau sociaux

https://fb.watch/bqJUacoNeP/

Dégâts matériels importants

La BAS faction Sandy Boston demande donc au promoteur de la soirée de ne pas faire venir Lolo Fondja à cet événement. L'accord semble trouvé. Mais, samedi, Lolo Fondja est annoncée à Paris. Une information qui jette du feu aux poudres. Lily Paulson la co-organisatrice déplore d’importants dégâts matériels.  

Les artistes victimes collatérales 

Les artistes Mani Bella, Junior Sengard et Aveiro DJESS qui devaient prester avaient d’ailleurs déjà empoché leurs cachets respectifs. Les activistes ont expliqué qu’ils ne boycottaient pas ces artistes, mais plutôt les organisateurs de la soirée qui ont associé Lolo Fondja à leur évènement.

Alors que tout semble bien démarrer, à Nanterre, une délégation d'activistes débarque et met les installations sens dessus sens dessous. Les activistes qui ont sévi à Nanterre venaient de Suisse, Grande-Bretagne, Espagne et Belgique notamment.

Les responsables de l'association Lumière pour Tous, promotrice de la soirée, déclarent avoir porté plainte contre les « agresseurs » de la BAS qui ont opéré à visage découvert.

Plusieurs promoteurs culturels appellent désormais à l’apaisement et surtout à la réconciliation au sein de la diaspora camerounaise en Europe quelques soient les divergences d’opinions.

Voici la réaction emprunte de désolation unanime coté organisateurs de la soirée qui s'est achevée en queue de poisson

Lire aussi dans la rubrique DIASPORA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo