Remaniement ministériel attendu : Yaoundé souffle le chaud et le froid.
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Remaniement ministériel attendu : Yaoundé souffle le chaud et le froid. :: CAMEROON

Le week end dernier, une rumeur a circulé, avec une forte amplitude, sur un remaniement ministériel qui devrait avoir lieu. Yaoundé la capitale a retenu son souffle : panique générale et silence dans la capitale. La montagne a accouché d’une souris et ce n’est que partie remise.

On se souvient, l’ossature de l’actuel gouvernement en poste à Yaoundé date de décembre 2011 au lendemain de l’élection présidentielle. Depuis lors et en dehors de quelques réaménagement, plus rien. Plus de 10 ans à un poste ministériel c’est trop. De nouveaux candidats se bousculent aux portillons « la classe actuelle au gouvernement est vieillissante, on totalise des ministres qui sont en poste depuis 18 ans ce n’est pas commode dans une République » s’indigne un jeune cadre du parti au pouvoir.

Du coup, se pose la question du renouvellement de la classe politique tant souhaité par l’opposition au régime de Yaoundé. Seulement et sur le sujet, Paul Biya, en poste au palais d’Etoudi reste maitre du jeu. L4Expression Politique, un journal paraissant à Yaoundé explore « des scénarii de la succession ». Pour le journal, Le septennat en cours du chef de l’Etat, Paul Biya, est probablement l’un des plus délicats de sa longue carrière aux affaires, au moins pour deux raisons : son âge avancé, 89 ans, fait croire qu’il peut céder le pouvoir : et ses 40 ans au pouvoir peuvent l’avoir émoussé. Autour de lui, se forment alors plusieurs clans pour lui succéder...

Un autre journal, Réalités Plus, paraissant à la capitale donne l’impression d’etre dans le secret des dieux pour annoncer que « Le président a tout repris à zéro ! Inutile d’étouffer Yaoundé avec hiboux corbeaux et gris-gris ». Aux dernières nouvelles, le toilettage du gouvernement tant attendu par certains Camerounais se poursuit. Paul Biya prendrait tout son temps pour sortir un gouvernement ‘’ neuf ‘’. Inutile de balancer des dates de publication du décret dans l’opinion chaque semaine, et d’orchestrer des séances mystiques à Yaoundé croyant bloquer le président.

En attendant, le journal l’Information Hebdo dit « 89 fois merci » pour les Projets présidentiels à l’endroit de la Jeunesse. La célébration de ses 89 ans a été l’occasion pour la jeunesse camerounaise de dire merci au président Paul Biya qui vient d’annoncer 600 emplois par an, la mise sur pied d’un fonds de garanti pour les jeunes entrepreneurs, la création du Conseil National de l’Emploi, etc, relève.

Dans le Domaine national et domaine privé de l’Etat, « Le nouveau plan de guerre de l’Etat » est en marche. Selon le journal Essingan Le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf), Henri Eyebe Ayissi, a rendu public par voie de communiqué de presse, une série de textes, le 07 février 2022, relatifs à deux circulaires qu’il a prises le 02 février dernier à propos de l’abandon des droits coutumiers dans le cadre des activités de vente de terrain. Et de la seule compétence du ministre pour les actes de concession et de cession du domaine privé de l’Etat. Par ces mesures, les pouvoirs publics entendent accroître la lutte contre la prédation foncière.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo