ÉCONOMIE: LA BALANCE DE PAYEMENT DÉFICITAIRE DICTE SA LOI
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: ÉCONOMIE: LA BALANCE DE PAYEMENT DÉFICITAIRE DICTE SA LOI :: CAMEROON

Plusieurs pays Africains, en particulier le Cameroun ont une balance de payement déficitaire. Une situation qui entraine une dépendance économique du pays vis-à-vis de l'extérieur d'où la croissance de la dette publique.

Selon les statistiques du comité technique de la balance de payement publiées en début Août 2021, 872 milliards fca représentent le déficit global en terme de balance de payement déficitaire.

Les retombées énormes engendrées par le caractère déficitaire de la balance de payement dans le paysage économique Camerounais, jouent une partition capitale dans le cadre de l'ajustement de la dette publique qui, d'après un récent rapport de la caisse autonome d'amortissement s'élève à un peu plus de 10500 milliards fcfa. Face ce climat qui prévaut dans la météo économique, les experts sont montés au créneau afin de dégrainer d'autres impacts « lorsqu'une une balance de payement a un déficit chronique, celà a des conséquences graves et l'économie est à genou.

Tous les secteurs d'activités deviennent systématiquement paralysés et nous demeurons extravertie sur le plan des affaires d'où la dette publique qui connaîtra toujours et encore une croissance supersonique» indique le Docteur Pierre Buttignol Tchamgoué économiste.

 Dans un contexte marqué par la crise sanitaire du covid-19 et les défis sécuritaires relatifs à la crise sociopolitique dans les régions du nord-ouest, sud-ouest et les assauts de la secte islamiste Boko Haram dans le septentrion, les economistes appellent les pouvoirs publics à mettre sur pied plusieurs mesures afin d'équilibrer la balance de payement « pour qu'une balance de payement soit équilibrée, le Gouvernement peut faire face à trois solutions; la dévaluation, le protectionnisme et  l'appel des capitaux étrangers.

Bien plus, si nous avons une capacité de production industrielle, nous n'allons plus exporter et il s'en suit la pratique du nationalisme économique et la baisse systématique du chômage, suivie d'un appel national de main d'oeuvre d'où notre capacité d'exporter, voilà comment nous pouvons résoudre ce problème vieux de 60 ans» martèle t-il.

Notons que le déficit de la balance de payement a continué de se creuser au cours des trois dernières années, passant de 777 milliards de FCFA, en 2018 à 992 milliards FCFA en 2019, soit une aggravation de 4,4% du Produit intérieur brut (PIB). En attendant les chiffres consolidés pour 2020, la tendance actuelle n’incite point à l’optimisme d’après les chiffres publiés par le comité technique national de la balance des paiements faisant état d’un déficit provisoire de 872 milliards fcfa.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo