Cinq ans après l’Accord de Paris, la jeunesse se mobilise pour sauver le climat
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Cinq ans après l’Accord de Paris, la jeunesse se mobilise pour sauver le climat :: CAMEROON

Cinq ans après l’Accord de Paris sur le climat, les évènements climatiques d’une extrême gravité continuent de se multiplier. Inondations, vents violents, ouragans, perturbations du calendrier agricole avec des conséquences graves sur la sécurité alimentaire et la vie sur terre.

Pour apporter sa contribution à la problématique des changements climatiques, l’ONG JVE a mobilisé une centaine de jeunes à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé du 29 au 30 mars 2021.

L’initiative, soutenue par la Fondation Friedrich Ebert était organisée dans le cadre de la Semaine des Jeunes et placée sous le thème : « Climat et Energie au Cameroun : contribution des jeunes au développement durable.»

Les experts des questions climatiques notamment Parfait Oumba de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (Ucac), Timothée Kagonbe Point focal national sur les changements climatiques et Augustin Bitchik Bi Bitchik, spécialiste de politique climatique, ont édifié les participants sur les enjeux des du climat, des énergies renouvelables et du développement durable.

L’adaptation climatique au Cameroun ; l’intérêt d’un engagement climatique de la jeunesse camerounaise ; les jeunes et le climat ; l’énergie durable au Cameroun ; l’apport des jeunes dans la transition énergétique au Cameroun, ont fait l’objet tour à tour de sessions de formations.

Ces défenseurs du climat espèrent que la jeunesse camerounaise mettra à profit les enseignements reçus et feront preuve d’ambitions.

« Beaucoup doit être fait pour laisser aux générations futures une planète habitable et vivable. Les jeunes doivent être en première ligne de ce combat », a déclaré Timothée Kagonbe.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo