Nounou L’Artiste persiste et signe : La femme est libre de faire ce qu’elle veut de son corps !
FRANCE :: MUSIQUE

FRANCE :: Nounou L’Artiste persiste et signe : La femme est libre de faire ce qu’elle veut de son corps !

Cette chanteuse-danseuse de choc s’associe à Diaf-TV pour vous souhaiter une très bonne année 2021.

Après une traversée du désert événementiel, elle nous promet un retour fracassant sur la scène musicale, malgré la morosité ambiante due au contexte sanitaire mondial.

Cette nouvelle qui a surpris son petit monde la remet sur la sellette dans la grande jungle de la musique Africaine à Paris, où elle vit depuis une quarantaine d’années et où la concurrence des cadettes est de plus en plus rude.

Nounou, devenue Nounou L’Artiste, a gagné ses lettres de noblesse en produisant successivement plusieurs opus musicaux sur une durée d’une vingtaine d’années.

Elle n’est donc plus à présenter, mais son come-back musical sonne comme une nouvelle ère où elle doit apprendre à composer avec les nouvelles formes de production et de distribution numériques de ses futures œuvres.

Au cours de cet entretien donnée chez WESS FOSSO, elle est entre autre revenue sur sa première production musicale qui fût sobrement intitulée «Marabout», soutenant mordicus la dédiabolisation des tradipraticiens, militant pour les «bons» marabouts par opposition aux «mauvais» marabouts, comme dans tout corps de «métier» !

Revenant sur son célèbre tube des années 2000 «Money No Get Color», littéralement «L’argent n’a pas de couleur»,

L’artiste tient à réaffirmer sa solidarité avec les prostituées dont elle estime que le «travail» n’est pas facile. Elle les assure de son soutient tant qu’elles sont libres de leurs choix et de disposer de leurs corps à leur guise (et à leurs profits) !

Nounou L’Artiste termine cette interview par une [ Déclaration Universelle de Non Tribalisme ] comme suit :

«Vous ne pouvez pas tenir des propos tribaliste à l’encontre des gens d’autres tribus de votre pays parce qu’ils seraient venus s’installer dans votre ‘village’, alors même que vous vivez chez les blancs qui vous y ont acceptés ! C’est une aberration…

Agir ainsi [ comme certains Camerounais le font ici et ailleurs ] ferait de vous un idiot !»

Déclame t elle avant de conclure par ses souhaits de paix dans le monde entier car cela lui tient énormément à cœur.

Nous vous proposons de l’écouter dans la vidéo ci-dessous, de cette interview qu’elle nous a accordée dimanche dernier, dans votre programme culturel et artistique, Chez Wess Fosso,

Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo