Le Manifeste du Médiateur Universel
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: Le Manifeste du Médiateur Universel :: CAMEROON

Le Cameroun avance-t-il dans la bonne direction ? Pourquoi l’élection de Conseils régionaux représente-elle une avancée significative ? La réponse du MPDR est sans équivoque, sans passion ni sectarisme, juste la vérité, juste le pragmatisme et le patriotisme, juste la raison élémentaire et sans hésitations.

Pour nos enfants, pour la postérité, pour tous nos amis et pour chacun et tout le monde, nous devons pouvoir reconnaitre, comprendre et apprécier, la marche de notre pays en dépit de ses problèmes, de ses espoirs et rêves lointains, de ses doutes, de ses handicaps mais aussi de ses efforts comptables et réels, de ses petits pas visibles et incontestables.

De l’indépendance en 1960 qui marque l’accession à la souveraineté internationale à nos jours, nous avons été organisés, gérés et vécus sous un régime de centralisation à outrance dicté par le contexte historique, ainsi que par un héritage institutionnel aussi lourd que complexe.

Ce qui nous habite, nous a habité, nous habitera encore et encore, c’est le desserrement de l’étau du modèle administratif où tout se fait, se commande et s’organise depuis la capitale nationale pour le destin des populations.

Dimanche 6 décembre 2020, le Cameroun passera dans un autre mode d’organisation, dans un autre système de gouvernance, dans une autre vision de l’agencement du destin de ses populations, de l’aménagement du territoire et conséquemment de l’expression de ses diversités.

Oui, l’événement constituera une avancée importante, une ère nouvelle, une avancée significative. Nous sommes à la veille d’une autre naissance, d’une réalisation dont certains ne mesurent pas encore très bien la dimension, pendant que d’autres de mauvaise foi chronique, persistent à saboter cette marche irrésistible, fruit de mille promesses et espérances.

Disons la vérité à nos enfants, disons la vérité au monde et rangeons les rancœurs inutiles de même que les jalousies et les supputations ethno-sectaires. Ni la crise dans le NOSO, ni le constat de la longévité d’un régime, n’enlèvent à cette avancée, sa signification profonde. C’est d’ailleurs, et sans aucun doute, le plus grand pas vers la résolution de cette crise ainsi que de toutes les autres crises, mésententes et incompréhensions.

Avançons ensemble, chers compatriotes. Nous sommes responsables, et tous ensemble sans exception, de notre destin collectif. C’est à nous et nous tous, que nos enfants demanderont des comptes, et non à la France, aux Etats-Unis, à la Russie et la Chine, ni à l’ONU et l’Union Africaine et enfin ni à un quelconque diable qui aura arrangé et arrangerait notre destin.

J’ai entendu des médias tout peindre en noir, appeler explicitement et sournoisement au boycott, salir et obscurcir, déformer et contrarier la vérité sur ce qui se passera dimanche. Ceux qui animent cette odieuse campagne ont mille fois tort. Nous ne les rejetons pas et ne les condamnons pas définitivement, car certains ont l’art de comprendre lentement et tardivement, mais ils finissent par comprendre quand même. Le Cameroun avance, et nous avançons. Nous avançons et dimanche 6 décembre 2020, nous ferons un grand bond en avant.

Aux électeurs, aux corps électoraux, allez accomplir votre devoir ! Allez parler et agir pour notre pays ! Allez écrire l’histoire ! Allez plaider pour la vérité et le triomphe du dialogue par votre vote. Allez jusqu’au bout et sans peur ni hésitation.

Levons-nous pour notre pays et sans crainte !

Levons-nous avec foi, engagement et détermination !

Levons-nous pour saluer et promouvoir les semences de la réconciliation !

Levons-nous pour la mémoire de tous ces morts inutiles !

Levons-nous pour répudier le discours de la haine et des extrêmes !

Hier c’était pour l’indépendance !

Aujourd’hui nous tenons les clés de l’avancement et de la libre organisation de notre pays.

Les Conseils régionaux, c’est la levée d’un soleil nouveau.

Dimanche 6 décembre 2020, annonce donc un Cameroun nouveau.

Nous y croyons avec force et conviction.

Tous ensemble, nous devons y croire.

Vive le Cameroun sur la voie de la réconciliation avec les Conseils régionaux.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo