CAMEROUN :: ATTAQUE CONTRE LA MAISON DU PRESIDENT KAMTO : LA DIASPORA BELGE RÉCLAME LA POURSUITE DES AUTEURS :: CAMEROON
CAMEROUN :: ATTAQUE CONTRE LA MAISON DU PRESIDENT KAMTO : LA DIASPORA BELGE RÉCLAME LA POURSUITE DES AUTEURS :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Correspondance : Diaspora combattante Camerounaise
  • samedi 30 mai 2020 13:31:00
  • 1831

CAMEROUN :: ATTAQUE CONTRE LA MAISON DU PRESIDENT KAMTO : LA DIASPORA BELGE RÉCLAME LA POURSUITE DES AUTEURS :: CAMEROON

Pour la première fois dans l’histoire moderne de notre pays, le régime Biya vient de faire passer la violence à un niveau supérieur, et dans la sphère privée.

Le 25 mai 2020, la résidence privée d’une personnalité politique a été attaquée par des miliciens armés (proches du pouvoir) proférant des menaces de mort.

Cette milice qui venait d’être légalisée deux semaines plus tôt (soit le 11 mai 2020 et sous la dénomination de « Mouvement des Patriotes »), a revendiqué son action et agi sans intervention des forces de sécurité (qui ont laissé faire), pourtant appelées assez rapidement.

Voici donc qu’au Cameroun et en l’an 2020, un groupe d’individus à visage découvert qui attaquent la maison d’une personnalité politique pour soi-disant « soutenir l’action gouvernementale »...

Or, l’on se souvient que le 26 janvier 2019, les forces de l’ordre avaient tiré à balles réelles (motif : manifestation non autorisée) sur des militants politiques de l’opposition exprimant pacifiquement une revendication publique.

Pour rappel, ce sont les mêmes dérives de violence et d’usage excessif et arrogant de la force par le régime et ses sbires qui ont plongé le Nord-Ouest et Sud-Ouest dans la guerre civile actuelle qui coûte de dizaines de milliers de vie au pays.

Face à ces faits d’une extrême gravité, nous, membres des associations patriotiques et combattantes réunis ce jour à Bruxelles (et dans le respect des mesures de protection sanitaire) :

- Condamnons avec la dernière énergie les actes d'intimidation perpétrés par des illuminés d'un genre nouveau à la résidence du Président Maurice KAMTO et lui apportons tout notre soutien.
- Invitons le régime Biya à stopper toute action terroriste visant à terroriser tout leader politique dans son domicile privé (nous ne souhaitons pas que demain dans le pays, les résidences des acteurs politiques de tous les bords, deviennent des cibles privilégiées des adversaires politiques. Ce serait ainsi ouvrir la voie à un cycle incontrôlable.
- Réclamons la poursuite judiciaire des miliciens du 25 mai 2020.
- Appelons la communauté africaine et internationale à faire cesser l’usage abusif de la violence terroriste d’État au Cameroun.
- Appelons tous les Camerounais de bonne foi à se dresser pour faire barrage aux actes d’ensauvagement et de descente aux affaire du pays.

Fait à Bruxelles, ce vendredi 29 mai 2020.

  • Le CODE (Collectif des organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora
    - Le CEBAPH (Cercle Belgo-Africain Pour la promotion Humaine)
    - Le Mouvement de février 2008 au Cameroun
    - Le Collectif National contre l’Impunité au Cameroun
    - Action Solidaire Internationale
    - La Fondation MOUMIE
    - Le Comité Citoyen pour la Libération des Prisonniers Politiques au Cameroun (CCL Liberation)
  • -Le Mouvement Non au hold-up

Ampliations :
- Union Africaine
- Ambassade du Cameroun (Belgique)
- Ministère belge des affaires étrangères et de la défense
- ONU
- Presse

30mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo