FRANCE :: Hommage de Madame Natalie MONI ELIMBI à Tanty POH « MINI RESTO » château rouge Paris 18ème :: FRANCE
FRANCE :: Hommage de Madame Natalie MONI ELIMBI à Tanty POH « MINI RESTO » château rouge Paris 18ème :: FRANCE
 
FRANCE :: SOCIETE
  • Correspondance : Madame Natalie MONI ELIMBI, Association de KOD’A BONASSAMA - EUROPE
  • mercredi 07 août 2019 17:07:00
  • 5768

FRANCE :: Hommage de Madame Natalie MONI ELIMBI à Tanty POH « MINI RESTO » château rouge Paris 18ème :: FRANCE

Des simples amoureux de cuisine jusqu’aux plus érudits, à Paris en France comme dans les pays voisins, Tanty POH avec son « MINI RESTO » au 46 rue des Poissonniers à PARIS 18ème, à château rouge pour les connaisseurs, était l’incarnation de la cuisine africaine – plus précisément camerounaise.

Depuis son ouverture dans les années 1970 - au fil des années - « MINI RESTO » est devenu une Institution et deviendra le temple de la cuisine camerounaise – surtout - le symbole de la ville de Douala à Paris ! Tanty POH - son nom seul résumait la cuisine camerounaise dans sa générosité, son respect des traditions mais aussi son inventivité.

Ce restaurant géré par Madame KINGUE Ruth Jacqueline – dit « Tanty POH », situé dans le quartier château rouge dans le 18ème arrondissement de Paris était l’un des restaurants africains les plus prisés de la capitale – et aussi le QG des célébrités africaines qui voulaient être vues. Cette adresse qu’on ne présente plus proposait une cuisine camerounaise – voire africaine traditionnelle, de bonne facture, mais somme toute très classique. Si l’on y va, c’était d’abord pour son atmosphère de fête africaine qui s’allonge jusqu’au bout de la nuit et, ensuite, pour espérer y rencontrer du beau monde. Ce restaurant – « MINI RESTO » s’était forgé une solide réputation. En effet – on pouvait y croiser quelques stars Africaines comme Manu DIBANGO ou TOTO Guillaume, mais surtout des stars internationales comme : Johnny HALLIDAY, Starky et Huch, Vanessa PARADIS, Slim PEZIN, et j’en passe.

On afflue du monde entier pour déguster ses tripes en salade - son Ndolè international - son Ekoki et Ngondo bouleversants – etc. Autant de classiques devenus des incontournables de la carte de son célèbre restaurant le « MINI RESTO » à château rouge à Paris 18ème, à la façade rouge.

Là se nourrissait ce feu sacré qui ne la quittait jamais et qui lui permit de faire entrer dans la modernité la cuisine camerounaise, faisant partout la fierté du Cameroun et des Camerounais.

Tanty POH n'était pas (tout à fait) une déesse, et certainement pas une sainte… Mais qu'elle soit un mythe ne fait aucun doute – surtout – elle fut une militante inlassable de la transmission de la cuisine camerounaise, dont elle fit un des combats de sa vie, elle ne cessa de transmettre, former des générations de cuisiniers et cuisinières, veillant maternellement sur eux.

Tanty POH se définissait comme « une adepte » de la bonne cuisine traditionnelle africaine – plus précisément camerounaise, elle aimait transmettre le « goût du travail bien fait ».

Tanty POH aimait travailler comme si elle allait vivre jusqu’à 150 ans et elle savourait la vie comme si chaque jour était le dernier - son incroyable appétit de vivre s'exprimait aussi dans la vie privée à travers son engagement dans les associations – surtout – celle de ses ancêtres de « Bonassama ».

Tanty POH restera l’exemple d’une Dame incontestée et généreuse, alliant l’exigence la plus grande et l’humanité la plus simple. Elle restera aussi et surtout une œuvre, faite de recettes, de savoir-faire, de produits et de saveurs qu’elle savait allier, rendant accessible à tous les secrets de son génie culinaire.

Aujourd'hui la cuisine camerounaise perd une figure mythologique qui l'aura profondément transformée.

Tanty POH est morte, la cuisine camerounaise – voire africaine est en deuil !

Tanty POH - c’était le Cameroun : simplicité et générosité - excellence et art de vivre !

La Reine de la cuisine camerounaise à Paris nous quitte !

C’est un monument de la cuisine africaine, c’est quelqu’un qui a mis en avant ce métier à Paris ! Elle exprimait la générosité, et ce qui était important, c’était ce côté festif, de se rencontrer autour d’une table - elle a laissé un héritage, une trace, une marque monumentale et géante dans la cuisine camerounaise en France. Non seulement elle est une grande représentante du Cameroun que nous connaissons tous, mais elle est aussi une ambassadrice de la grande cuisine camerounaise à Paris !

Tanty POH a été le premier porte-étendard de la cuisine camerounaise en dehors des frontières du Cameroun. Il faut lui rendre hommage pour avoir si génialement porté les couleurs de la cuisine et des produits de l’Afrique – plus précisément du Cameroun en Europe. Depuis, beaucoup ont suivi ses pas et ils sont nombreux aujourd'hui, grâce à elle. Les pionniers méritent toujours une marque d'attention particulière.

Merci Tanty POH pour tous ces bons moments passés ensemble, nos rigolades, tes conseils, ta bonté – ta douceur – ta tolérance - ton pardon et les lettres de noblesse que tu as données à l’association de «Kod’a Bonassama ».

Pour tout ce que tu as fait - les Camerounais te pleurent aujourd’hui !

Merci pour ce que tu as fait pour la renommée de la cuisine camerounaise en Europe- surtout – en France !

Merci pour tous ces repas de mariages et fêtes diverses que tu as sauvés !

L’association de « Kod’a Bonassama » et autres ne sauront jamais tout ce qu’elles doivent à Tanty POH qui avait, pour crédo, le culte de l’amitié et la reconnaissance de l’autre – surtout les valeurs morales,

d’héritage et de transmission. Pourtant, jamais dans ces moments-là, cette érudite, à la paisible et imperturbable lucidité, ne se départit une seule fois de sa mansuétude, une seconde nature faite de pudeur chez cette Princesse de l’autodérision assumée, chez ce personnage de roman.

La disparition de Tanty POH marque incontestablement la fin d'une époque en matière de la cuisine camerounaise ! Car elle demeurait, aux yeux des Camerounais – voire de tous les Africains, la représentante, celle qui a le plus œuvré pour la cuisine africaine – voire camerounaise à travers la France. Son restaurant le « MINI RESTO » au château rouge à Paris 18ème avait toujours été une étape obligatoire, un rite initiatique pour qui voulait comprendre ce que peut être encore la haute cuisine camerounaise.

Icone de la cuisine camerounaise à Paris en France - Tanty POH a oeuvré tout au long de sa vie au rayonnement de la cuisine camerounaise et à la valorisation de celle-ci !

Comme tous les membres de la famille de Bonassama, la famille Sawa, la famille camerounaise, la famille africaine, est aujourd'hui en deuil d'une de ses figures les plus emblématiques !

Aujourd’hui - c'est avec le coeur lourd que je prends la plume pour vous annoncer que Madame KINGUE Ruth Jacqueline – dit « Tanty POH » - du « MINI RESTO » à Château Rouge dans 18ème arrondissement de Paris s'est éteinte le 22 juillet 2019 à l’hôpital de Rouen après un long combat contre la maladie, à l’âge de 83 ans.

En la perdant, nous perdons un être cher, mais sa bonne humeur, sa malice et sa générosité resteront sans nul doute dans nos cœurs pour toujours.

Nous savons à quel point – elle était appréciée, car sa disparition nous cause à tous une grande tristesse.

Nous pensons qu'il est important que vous soyez à nos côtés – aux côté de sa famille- pour une cérémonie religieuse qui aura lieu le 10 août 2019 à 15 heures en l'église de Saint Pierre Saint Paul – sise 11, rue Beaurepaire 92700 Colombes, comme elle l'a toujours souhaité.

Votre présence serait pour nous comme pour tous ceux qui pleurent sa disparition, un grand réconfort dans cette épreuve – surtout - pour honorer sa mémoire.

Ma (notre) peine – est immense mais une petite voix intérieure atténue ma (notre) tristesse, Tanty POH est partie retrouver ses parents – sa fille, là-haut dans les étoiles au paradis

Elle sera toujours indissociable du restaurant « MINI RESTO » à château rouge dans le 18ème arrondissement de Paris !

PAIX A SON ÂME !

Madame Natalie MONI ELIMBI

Association de KOD’A BONASSAMA - EUROPE

07août
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo