Démenti: N’être la caution morale d’aucun camp dans une guerre de tranchées ethniques au Cameroun :: CAMEROON
Démenti: N’être la caution morale d’aucun camp dans une guerre de tranchées ethniques au Cameroun :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : Joël Didier Engo, président du Comité de Libération des Prisonniers-CL2P
  • samedi 25 mai 2019 17:06:00
  • 2217

Démenti: N’être la caution morale d’aucun camp dans une guerre de tranchées ethniques au Cameroun :: CAMEROON

Dès lors inutile de me voir là où je ne suis pas, de me faire dire ce que je n’ai pas dit, ou de prétendre que j’aurais participé à un conciliable, une préparation, une manifestation à laquelle je ne suis mêlé ni de près ni de loin.

Donc jamais je n’ai prêté main ni une aide logistique aux organisateurs de ces différentes manifestations ou marches à Paris d’une certaine diaspora camerounaise se revendiquant d’un « président élu » au Cameroun.

J’exprime généralement mes opinions sur les supports numériques et les pages officielles des organisations que je préside (CL2P et Asso Nous Pas Bouger). Et lorsque nous organisons ou nous associons à des manifestations publiques, nous les déclarons à la préfecture, arrêtons les modalités avec les services compétents, puis sommes encadrés par les fonctionnaires de police.

Bien que j’ai observé à bonne distance le regroupement précédent la manifestation de certains ressortissants camerounais à la place de la république samedi 18 mai 2019, je n’ai pas participé car profondément en désaccord avec les thèses tribalistes et anti-démocratiques portées par certains des organisateurs.

J’espère que personne ne me prêtera plus un quelconque rôle sur cet événement auquel je n’ai pas participé. Tout ce que je fais est transparent et obéit au moins à des valeurs républicaines.

Je vous remercie

25mai
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

canal de vie

Vidéo