FRANCE :: MONTPELLIER: COUPEUR BENTLEY; DE L’ARMÉE FRANÇAISE A LA MUSIQUE: TOUT EN SOLO :: FRANCE
FRANCE :: MONTPELLIER: COUPEUR BENTLEY; DE L’ARMÉE FRANÇAISE A LA MUSIQUE: TOUT EN SOLO :: FRANCE
 
FRANCE :: MUSIQUE
  • SOPIEPROD : Hilaire SOPIE
  • jeudi 16 mai 2019 20:31:00
  • 9073

FRANCE :: MONTPELLIER: COUPEUR BENTLEY; DE L’ARMÉE FRANÇAISE A LA MUSIQUE: TOUT EN SOLO :: FRANCE

Coupeur Bentley, de son vrai nom Roland DOKO est né le 13 mai 1977 à Yaoundé au Cameroun.

Issu d'une grande famille de 9 enfants : son père DOKO Victor, Guy, Léo travaillait au Ministère des Mines de l'eau et de l’énergie à Yaoundé et sa mère AMINA Marie-Chantal commerçante.

Coupeur Bentley s'intéresse à la musique depuis l'âge de 10 ans, multiplie des représentations dans des collèges de la ville de Bertoua ainsi qu'à Yaoundé au Cameroun.

Il finit donc par faire plusieurs représentations télévisées à la CRTV (Télévision nationale Camerounaise) dans l'émission « Délire » présenté par l'animateur Foly DIRANE où il interprète un RaggaMuffin « Arguments », Simple Simon dans « Boggling queen » et Daddy Yod dans « Delbor ».

Arrivé en France en 1999 avec un visa touristique à l'âge de 22 ans. Il finit par s'engager dans l'armée française dans le corps d'armée de la Légion Étrangère au Fort de Nogent- sur-Marne où il effectue plusieurs missions dans des pays à haut risques.

C'est ainsi qu'il profite pour composer des chansons à ses heures de repos.

Décorés de plusieurs médailles : défense nationale, reconnaissance de la nation, Ex-Yougoslavie, Kosovo, Tchad, Afghanistan, la croix du combattant, brevet commando et brevet montagne.

Il finit par quitter l'armée au bout de plusieurs années de service et se lance alors dans sa passion : la musique.

Coupeur Bentley obtient la nationalité française en 2011 et pour financer sa passion musicale, il crée une société de sa marque déposée « 7 CASE MOBIL » où il vend des téléphones mobiles ainsi que des accessoires.

Il devient membre de la SACEM où il dépose ses chansons.

Il s'autoproduit et enregistre pendant un an son premier album: « Je t'aime encore » dans un studio à Montpellier et fais presser les CD de cet album, qui est dédicacé à son épouse Stéphanie DOKO née PEYTAVIN dont il est marié depuis 2005, et ont 2 enfants Léa et Gabrielle.

Il réalise ses propres clips en autodidacte avec le soutien de son épouse qui joue les camerawoman,  il réalise lui-même les montages de ses clips.

Il continue à composer des chansons pour la préparation de ses prochains albums.

Vivement qu'on retrouve le grand Coupeur Bentley dans nos multiples soirées.

 

16mai
Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE

canal de vie

Vidéo