CAMEROUN :: Apres l’élection présidentielle d’octobre 2018, Le RDPC   en guerre contre le RDPC :: CAMEROON
CAMEROUN :: Apres l’élection présidentielle d’octobre 2018, Le RDPC   en guerre contre le RDPC :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : BEN BATANA
  • mardi 19 mars 2019 09:31:00
  • 2032

CAMEROUN :: Apres l’élection présidentielle d’octobre 2018, Le RDPC en guerre contre le RDPC :: CAMEROON

Les personnalités ressources du parti ont effectuées des descentes sur le terrain le week end dernier. Avec des éclats de voix.

Remercier la base militante.

Sous la houlette du comité central du parti, les cadres personnalités ressources du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) parti au pouvoir à Yaoundé se sont déployés le week end dernier dans les dix régions. Dans le cadre des séminaires de sensibilisation des militants de base sous des thèmes aussi divers que variés. Avec surtout organisation des meetings de remerciement aux populations pour le « vote massif » de « leur champion » à la présidentielle d’octobre 2018.

Chasse aux sorcières dans le littoral

Sur le terrain des activités, dénonciations et invectives se sont succédé. Des militants pointant le doigt accusateur sur d’autres militants. On a exhumé le sempiternel conflit entre la base et le sommet. Dans la région du littoral, Laurent Esso, ministre de la justice et chef de délégation a dénoncé « la présence des caméléons » dans le parti. Il se murmure que des pseudos militants du parti ont voté pour les partis de l’opposition, notamment le MRC de Maurice Kamto. Ce qui sans doute explique la baisse de popularité du RDPC dans la région du littoral. Déjà, dans les coulisses on annonce la chasse aux sorcières pour « débusquer les faux militants et les bouter hors du parti »

Menace de vote sanction.

Dans la région de l’Adamaoua, la situation n’est pas reluisante. La base militante conteste la distribution de cartes faite par le président national dans la nomination des fils de la région. Selon le Journal Aurore Plus « les militants Rdpc sont en colère contre la nomination du Sgapr » ils dénoncent la récompense de ceux qui n’ont pas mouillé le maillot pour le parti et l’ont exprimé samedi dernier au bois de Mardock lors du séminaire régional de leur formation politique. à Ngaoundéré, on confesse que le « moment est venu que le vrai militantisme soit récompensé » Faute de quoi, le RDPC risque un vote sanction lors des prochaines échéances électorales.

19mars
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo