Coopération OMS-Cameroun : Pourquoi le choix de l’hôpital de district de Biyem-Assi ! :: CAMEROON
Coopération OMS-Cameroun : Pourquoi le choix de l’hôpital de district de Biyem-Assi ! :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Alain Ndanga
  • vendredi 22 février 2019 11:10:00
  • 1260

Coopération OMS-Cameroun : Pourquoi le choix de l’hôpital de district de Biyem-Assi ! :: CAMEROON

L’établissement hospitalier a été présenté à la directrice de l’OMS région-Afrique pour faire le point en matière de politique de couverture de santé universelle au Cameroun, et ce depuis son élection à l‘organisation en 2015.

Le 21 février 2019, l’hôpital de district de Biyem Assi dans la Commune de Yaoundé 6, département du Mfoundi, région du Centre –Cameroun, a écrit l’une des pages les plus importantes de son existence. Des autorités camerounaises, de professionnels de santé à l’échelle internationale y ont séjourné. Pour le deuxième jour de son périple « au pays de Paul Biya », la directrice de l’OMS-Afrique et son impressionnante délégation, était accompagnée par Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, par des autorités administratives et communales.

« C’est au niveau de l’hôpital de district que nous pouvons mesurer le progrès réalisé vers la couverture de santé universelle. Je reste très impressionnée par ce que j’ai vu ici : le suivi prénatal, le dépistage du Vih-Sida. Les dépistés positifs sont référés dans ce même hôpital pour avoir des traitements appropriés », a déclaré Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS-Afrique à la presse. La spécialiste de santé publique et administratrice médicale, a recommandé de continuer à être proche des populations, pour ainsi réduire à zéro, la distance entre les patients de multiples pathologies et les hôpitaux de district.

L’humain au centre

« Nos impressions ne peuvent qu’être bonnes. D’abord parce que nous avons apprécié le choix porté à la localité de Biyem-Assi. Elle présente une population assez forte, entre 800 000 et 1 million d’habitants. L’hôpital de district étant de référence, se développe tant bien que mal sur le plan infrastructurel et des ressources humaines, mais également au plan de l’offre de soins », s’est réjouit le Pr André Omgba Eballe, directeur de l’hôpital de district de Biyem-Assi. Selon le directeur, recevoir une sommité de la médecine et de l’administration des hôpitaux au plan mondial, est un motif de fierté et de satisfaction. « Nous remercions le ministre de la Santé publique pour l’avoir emmenée ici, question de voir ce que l’hôpital de district de Biyem-Assi fait. Il nous a été rapporté que nous mettons la barre haute », a-t-il ajouté. A son tour, le ministre de la santé a recommandé de travailler davantage dans le sens de la disponibilité des soins en termes de médicaments au niveau de la pharmacie, aussi « nous a -t-il exhorté de toujours mettre l’humain au centre de nos préoccupations ».

L’hôpital de district possède un plateau technique les plus importants. Dr Moeti a touché cette réalité du doigt, pendant la visite guidée. Elle a pu apprécier tous les services de l’offre de santé de l’établissement. Au passage, elle a fait une consultation prénatale et a administré le vaccin par voie orale contre la poliomyélite à trois nouveaux nés.

Des sons de tam-tam ont retentit sous le ciel de l’arrondissement. Aussi bien à son départ qu’à son arrivée. Des groupes de danse ont réservé un accueil chaleureux à l’hôte du Cameroun. Elle a pu esquisser des pas des danses patrimoniales, avec le sentiment d’un happy-end.

22févr.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo