CAMEROUN :: Nécrologie : Douala perd un centenaire :: CAMEROON
CAMEROUN :: Nécrologie : Douala perd un centenaire :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Cameroon Tribune : A.N
  • lundi 14 janvier 2019 09:52:00
  • 3529

CAMEROUN :: Nécrologie : Douala perd un centenaire :: CAMEROON

Anatole Ebongo, ancien directeur des douanes camerounaises, s’est éteint ce samedi 12 janvier, à 107 ans.

Certains garderont l’image du vieil homme assis à sa véranda, dans un décor épuré, agrémenté toutefois d’espaces verts. Ils ne l’y verront plus en passant par cette rue qui conduit au lieu dit « La Casse » à Akwa, entre le carrefour Bonakouamouang et la vallée Bessengue. Papa Anatole Adolf Ebongo, que beaucoup désignaient dans les milieux de la presse comme « le père d’Henriette Ekwe » – l’éditorialiste et femme politique bien connue –, n’est plus. Le patriarche s’est éteint ce samedi 12 janvier 2019, à l’âge de 107 ans. Des suites de maladie, apprendra-t-on de source proche de la famille…

On retiendra du centenaire qui s’en est allé qu’il fut le deuxième Camerounais à occuper le poste de directeur des douanes de notre pays, de 1968 à 1971, succédant à Eitel Momo (qui servit à cette position de 1961 à 1968). camer.be. Papa Ebongo était aussi présenté comme le dernier survivant de l’école normale de Foulassi (qu’il fréquenta de 1925 à 1933), berceau de l’hymne national du Cameroun… Après Foulassi, il fera donc son chemin dans la vie professionnelle comme fonctionnaire des douanes.

Une administration dont il atteindra le sommet, pour une carrière totale de 32 ans, entourée d’une constante aura de probité. Il fut le premier Camerounais chef du bureau central des douanes de Douala, « poste où il traversa tous les contrôles et audits sans problème (…) Il déclarait être fier d’avoir pris sa retraite sans un débet à son encontre et sans avoir puisé dans les caisses », précise notre source. Le papa est donc parti… A 107 ans !

14janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

canal de vie

Vidéo