Camer.be
Cameroun: Intégration nationale : un prince du Ndé illumine le Mbam et Kim :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Alain Ndanga
  • mardi 25 décembre 2018 17:28:00
  • 1639

Cameroun: Intégration nationale : un prince du Ndé illumine le Mbam et Kim :: CAMEROON

Le prince Théophile Kwendjeu a été élevé au rang traditionnel de « Bissou, frère du village », le 22 décembre 2018, à la chefferie de Ntui-ville, Département du Mbam et Kim, région du centre.

« Le bien que l’on fait, le ciel le rend. Le bien que l’on garde, la terre le prend. On ne donne jamais rien sans l’avoir reçu. Et tout ce qui n’est pas donné, est perdu », des mots empreints de solennité, de S.M Mandoh Georges Marcel, inspiré des maximes du pape Jean Paul II. Le gardien des traditions séculaires s’est dit avoir relu la bible pour renforcer « ma compréhension sur la signification exacte de l’œuvre réalisée par le prince Théophile Kwendjeu ». Des œuvres qui pour les populations, frisent la légende. « Aujourd’hui la preuve est là au regard des nombreuses réalisations faites chez nous : la réhabilitation des salles de classe équipées en tables-bancs de nos enfant à la mission catholique de Ntui, doublé de 200 kits scolaires, l’équipement complet en matériel informatique, l’octroi des machines à coudre qui ont permis à nos jeunes filles de s’installer à leurs comptes. Vous êtes et vous restez pour nous principal artisan de la prospérité et du développement au sein de notre arrondissement », peut-on lire dans la lettre de remerciements du chef, par ailleurs président de la section du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) de Ntui-ville.

Enfant du pays

Dans ses attributs, le Prince Théophile Kwendjeu arborera désormais auprès de ses pairs, une chéchia qui reflète l’immensité de son altruisme, un bâton aux couleurs vert-rouge-jaune qui symbolise le fils du pays qu’il incarne avec fierté et engagement. Devant Dieu, des hommes l’ont consacré. Aboubakary Haman Tchiouto, Sous-préfet de l’arrondissement de Ntui qui n’a pas manqué de sublimer le donateur. Il l’a surtout félicité et ce pour l’encourager, à être toujours à l’écoute des doléances des populations de Ntui où il est désormais citoyen à part entière et non entièrement à part.

L’abbé Pierre Marie Bekona, curée de la paroisse St Joseph de Ntui, a célébré à la même occasion, une messe d’action de grâce, « pour remettre les œuvres du Prince Théophile à Dieu. Implorer le ciel qu’il le bénisse davantage, afin qu’il aide des camerounais qui manifestent le besoin. Quand il a appris que la tempête a ravagé le toit de notre école, sa réaction a été prompte, ce qui a surpris plus d’une personne. Ses estampilles resteront inoubliables pour des populations de Ntui », a-t-il déclaré.

« Ntui est certes un chef lieu de département, mais son développement est figé. Nous attendons énormément du prince », a lancé une élite de la localité. Le Prince Théophile Kwendjeu a soulagé la souffrance des parents d’école qui voyaient la rentrée scolaire 2018-2019 hypothétique », a-t-il ajouté. « Je remercie le Seigneur qui m’a accordé cette bénédiction. Je suis camerounais qui respecte les institutions et ceux qui l’incarnent. Nous nous sommes engagés auprès de nos frères, d’être des hommes et des femmes qui accompagnent inconditionnellement S.E Paul Biya, Président de la République, Chef de l’Etat du Cameroun », a parlé très peu le prince. « Je préfère parler par des actes. L’action c’est ce qui nous anime. Quand le diagnostic est bien mené, le traitement est un jeu d’enfant. Nous n’allons pas rester en si bon chemin », a-t-il conclut.

25déc.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo