Camer.be
Cameroun: JOYEUX NOËL À TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES ET À LEURS PROCHES :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Correspondance : CL2P
  • mardi 25 décembre 2018 13:18:00
  • 881

Cameroun: JOYEUX NOËL À TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES ET À LEURS PROCHES :: CAMEROON

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) sera inlassablement là pour rappeler au Président à vie du Cameroun Paul BIYA (85 ans, 36 de règne) et à ses opposants désignés au premier devoir du « démocrate »: «laisser autant libre tous les opposants comme les partisans dans leurs choix; prendre le risque d’affronter tous les «concurrents» politiques y compris les «adversaires» internes désignés dans des urnes transparentes. Nul besoin pour ce faire de séquestrer indéfiniment et de manière arbitraire les plus redoutés.

En ce jour particulier de l’année où les familles se retrouvent autour d’un repas convivial, nous vous invitons à avoir une petite pensée pour ces Hommes, pour leurs familles, en faisant fi de la propagande politique parfaitement huilée du régime en place au Cameroun depuis 36 ans, notamment lorsqu’il prétend mener une lutte sans merci contre la corruption hélas souvent à tête chercheuse, faite d’accusations cousues de toutes pièces, de procès kafkaïens, et de condamnations arbitraires en cascade (les fameux procès à tiroirs).

Notre organisation milite hélas – dans un contexte de négation officielle – en faveur de la libération immédiate de tous ces prisonniers d’opinion, officiellement présentés comme des prisonniers de droit commun, et qui rentrent tous dans nos critères objectifs. Parce que nous considérons qu’aucune république ne doit prospérer dans le tripatouillage constitutionnel systémique et la combine électorale permanente; pas plus qu’elle ne peut se résigner dans une culture du crime politique à des fins de pérennisation d’une dictature.

Monsieur Le Président BIYA dans un ultime sursaut d’humanité, Libérez tous les prisonniers politiques du Cameroun, en laissant notamment toutes celles et tous ceux qui le veulent – prendre part au jeu institutionnel et participer à la scène politique. Il reviendra alors au moment des scrutins électoraux aux seul-e-s Camerounais-e-s de choisir en toute transparence le prochain député, sénateur, maire, voire la nouvelle ou le nouveau locataire du Palais de l’Unité.

NOTRE SILENCE PARTICIPERAIT À LA BANALISATION DU CRIME POLITIQUE AU CAMEROUN ET EN AFRIQUE CENTRALE

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)
http://www.cl2p.org 

https://engojoeldidier.wordpress.com/2018/12/25/joyeux-noel-a-tous-les-prisonniers-politiques-et-a-leurs-proches-2/ 

25déc.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo