Camer.be
MA LETTRE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE AU SUJET  DU RETRAIT PAR LA CAF DE LA CAN 2019 AU CAMEROUN :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : Célestin BEDZIGUIi, Président du PAL
  • vendredi 07 décembre 2018 11:08:00
  • 2479

MA LETTRE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE AU SUJET DU RETRAIT PAR LA CAF DE LA CAN 2019 AU CAMEROUN :: CAMEROON

Excellence, Monsieur le Président de la République , Il nous est d’une impérieuse et pénible obligation de contribuer autant que d’autres sans aucun doute, à vous faire savoir la profonde blessure ressentie par les Camerounais de tous âges et conditions à l’annonce par le Comité Exécutif de la CAF du retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun.

Cette decision inattendue et brutale, prise à l’unanimité par ce Comité , pour questionnable qu’elle puisse être, est, pour la CAF, justifiée par des retards de certains chantiers qui, même si on peut parler de responsabilités partagées, révèle une incompétence certaine des responsables en charge de la planification et l’exécution des différents volets de ce projet.

Plus important, le choc tectonique qu’ a provoqué cette décision a contribué à révéler à l’esprit des populations des informations indiquant une large et criminelle maldonne orchestrée par certains responsables ayant couvert des surfacturations d’ ouvrages, une pratique qui, d’après une large proportion de l’opinion, a donné lieu à d’ importants flots d’argent de corruption captés par ces mêmes responsables, alors qu’ils auront eu le privilège, bénéficiant de votre confiance, de se voir confier des fonctions stratégiques dans la chaîne des décisions commandant les flux financiers dans une opération engageant le prestige du Cameroun et ayant une incidence significative sur la conjonture économique de notre pays, une opération à la réussite de laquelle vous vous êtes personnellement engagés aux yeux de tout le peuple.


Au delà du grave abus de votre confiance ainsi constaté et de la trahison des espoirs du peuple dont se sont rendus coupables ces quidams en col blanc, la perception par les populations d’une causalité vicieuse « incompétence-corruption- humiliation du Cameroun » alimente un très fort ressentiment dans son esprit et expose au grave risque d’une altération de l’autorité de l’Etat, laquelle se nourrit de son prestige et de sa crédibilité.
Nous sommes désormais face à un phénomène politique de grande profondeur qui ne peut être éludé et qui est susceptible d’être à moyen ou à court terme, le moteur d’une explosion sociale inattendue.

Dès lors, il est nécessaire que la rancoeur populaire produite par cette situation soit canalisée et résorbée grâce à des mesures fortes que vous prendrez et qui informeront le peuple de votre volonté de sévir contre l’axe du mal qu’est l’incompétence et la corruption qui inflige de graves tort à notre pays, mesures fortes qui contribueront â attester que vous gardez une main ferme sur le gouvernail de l’Etat et que vous vous démarquez de toutes complaisance face à des pratiques attentatoires à l’éthique républicaine.

A défaut d’une telle entreprise de clarification et de salubrité publique, le ressentiment des populations qui ressort de leur propos de manière quasi unanime depuis ce retrait pourrait être un des ressorts d’une explosion politico-sociale inattendue et aux effets dévastateurs.

07déc.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo