Camer.be
Cameroun :: Propriété intellectuelle : Chercheurs et inventeurs initiés à la rédaction des brevets :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Darren Lambo Ebelle
  • mercredi 14 novembre 2018 09:03:00
  • 554

Cameroun :: Propriété intellectuelle : Chercheurs et inventeurs initiés à la rédaction des brevets :: CAMEROON

C'est l'objet d'un séminaire organisé du 06 au 09 novembre dernier à Yaoundé, par l'Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi ), et ses partenaires.

Augmenter sensiblement le nombre de brevets d'invention déposés à l'Oapi; en ameliorer la qualité ; donner une plus grande visibilité internationale à la Recherche africaine, et lui permettre de bénéficier de divers financements pour certains projets de recherche . Voilà de façon synthétique, les objectifs spécifiques du séminaire sur l'initiation à la rédaction des brevets d'invention récemment tenu dans la capitale camerounaise.

Les travaux qu'a abrités un chic hôtel de Yaoundé, étaient enrichissant à plus titre, avec la présence d'experts venus d'horizons divers, dont de l'Europe. Des assises scientifiques renforcées aussi bien par des stratèges de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle ( Ompi), que de l'Office japonais des brevets.

De ce conclave, l'on apprend que le nombre de brevets d'invention déposés à l'Oapi, reste encore très bas par rapport aux autres continents. Et pour y remédier, fait -on savoir, la structure s'est doté d'un plan stratégique 2018 - 2022. Stratégie qui inclut une plus étroite collaboration avec les instituts et centres de recherche.

C'est ainsi que pour les uns et les autres, l'atelier de Yaoundé, avait -il pour but, de sensibiliser chercheurs et inventeurs sur la nécessité d'être outillés pour la rédaction des dépôts d'invention. "Que vos recherches soient culturelles ou scientifiques, il est très important de les protéger. Il incombe donc à ces universités et instituts de recherche, avec l'appui du gouvernement, de contribuer à l'éclosion du domaine ", dira le représentant du directeur général de l'Ompi, au cours d'une cérémonie protocolaire présidée par le secrétaire général (Sg) du ministère des Mines et du Développement technologique ( Minmidt)

Pour le Sg du Minmidt après le constat du faible taux de dépôts de brevets d'invention à l'Oapi, il est question de penser aux solutions pour pallier cet handicap. Il s'agit pour lui, de renforcer les capacités du personnel de l'Oapi, afin d'obtenir des brevets en qualité et en plus grand nombre. L'objectif final étant la protection des recherches pour le progrès social et économique du Cameroun.

L'atelier de Yaoundé sur la rédaction des brevets d'invention, vaut donc tout son pesant d'or. Car, il n'existe point de développement économique et industriel sans une vraie politique de protection et de suivi de brevets d'invention.

14nov.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo