Camer.be
Décès tragique d’un américain au Cameroun : Les révélations de Beti Assomo :: CAMEROON
CAMEROUN :: SANTE
  • Camer.be : Oswald Hermann G'nowa
  • jeudi 01 novembre 2018 10:06:00
  • 19955

Décès tragique d’un américain au Cameroun : Les révélations de Beti Assomo :: CAMEROON

Joseph Beti Assomo a indiqué dans un communiqué lu mercredi qu’un groupe de terroristes armés a fait irruption dans la matinée du mardi 30 octobre 2018 vers 10 heures à Bambui, un village situé à 14 km de la ville de Bamenda en vue d’attaquer la zone universitaire et la brigade de gendarmerie locale. La riposte de l’armée a été immédiatement lancée au carrefour « four corners ».

Vers 10 heures, le révérend américain Charles Trumann Wesco, né le 24 août 1974 à Washington DC, Pasteur à la Cameroon Bible Fellowship, passait en ces lieux. A bord du véhicule du pasteur avaient également pris place son épouse Rebecca, son fils et son chauffeur. Le convoi a essuyé des tirs en provenance des terroristes embusqués selon le communiqué officiel signé mercredi par le ministre délégué à la présidence de la république chargé de la défense.

Séjour abrégé au Cameroun

Charles Trumann Wesco a été touché à la tempe. Il va être évacué dans un centre de santé de Nkwen, puis transféré à l’hôpital général de Bamenda où il va malheurseument succomber à ses blessures.

Le directeur de l'hôpital de Bamenda, Kingue Thomson Njie a confirmé le décès du pasteur à la presse américaine mardi. Charles Trumann Wesco, son épouse Rebecca Wesco et leurs 8 enfants séjournaient au Cameroun depuis deux semaines seulement. Le drame est survenu alors que la famille revenait des courses (shopping).

Un étudiant et un militaire blessés

Pris en chasse par les forces de défense, les terroristes ont riposté. Les échanges de tirs nourris entre force de l’ordre et terroristes se sont déroulés autour de l’université de Bamenda.

Mbeti Assomo ajoute que 4 terroristes ont été « neutralisés » et plusieurs autres blessés. Un important matériel de guerre utilisé par les "terroristes" a été recupéré par l'armée.

L’étudiant camerounais Grégory Sabarang Ngué 4ème année de L'École Normale Supérieure de l'Enseignement Technique (ENSET) de BAMBILI a été blessé au cours de ces incidents. Il a été pris en charge tout comme le lieutenant Nkol Anga Nji Serge lui aussi.

A la suite de ce drame, le gouvernement camerounais demande aux étrangers présents au Cameroun de signaler désormais leur déplacement en zone anglophone aux autorités administratives et aux forces de défense et de sécurité.

Note de la rédaction de Camer.be : Cet article est, en partie, une transcription libre du communiqué officiel qui a été lu sur les antennes de la crtv télévision au cours du journal de 20 heures 30. Les noms cités ici peuvent donc avoir été mal orthographiés par notre rédaction sans évidemment affecter le contenu de l'information. 

01nov.
Lire aussi dans la rubrique SANTE
Vidéo