Camer.be
Cameroun :: Présidentielle 2018: Maurice Kamto serait interdit de sortie du pays pendant un an :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Pour Camer.be : Isaac Ekwalla
  • dimanche 21 octobre 2018 15:04:00
  • 36774

Cameroun :: Présidentielle 2018: Maurice Kamto serait interdit de sortie du pays pendant un an :: CAMEROON

Des informations très confidentielles et émanant de sources sécuritaires , laissent dire que le candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc ) à l'élection présidentielle du 07 octobre dernier est sous haute surveillance militaire.

A tort ou à raison, la tension est très palpable à Yaoundé, Douala, Bafoussam, depuis que l'avocat et professeur agrégé de Droit à la carrure universelle, s'est auto proclamé vainqueur de la course à la magistrature suprême du Cameroun. En effet, le 08 octobre, juste un jour après la clôture du vote, Me. Prof. Maurice Kamto, avait réuni un parterre impressionnant de journalistes de la presse nationale et internationale, pour annoncer sa "victoire " à l'élection présidentielle, avant même le Conseil constitutionnel, seul habileté à annoncer les résultats définitifs.

Et depuis lors, la machine administrative répressive du regime perpétuel de Paul Biya, tient le candidat du Mrc dans ses impitoyables serres. Selon nos informations, Maurice Kamto est en résidence surveillée discrète, et tous ses mouvements, filés par les services secrets camerounais. Bien plus, Camer.be apprend que l'opposant radical, est désormais interdit de sortie du territoire camerounais, pendant un an. "Kamto est libre de tout mouvement à l'intérieur du pays, mais il est interdit de sortie du territoire pendant au moins un an", nous confie avec joie et triomphe, une source policière visiblement partisane de la répression qui s'abat sur l'opposant.

Plus loin, notre source nous apprend que la mesure d'interdiction de sortie (tacite ) du territoire prise à l'encontre de Maurice Kamto, vise à empêcher ce dernier, de prendre langue avec les juridictions internationales, afin de poursuivre le contentieux post électoral. "De toute façon , Maurice Kamto ne sortira pas jusqu'à ce que Paul Biya prête serment d'ici le 06 novembre 2018, reconsolide son pouvoir, et se rassure que cet opposant est neutralisé, et qu'il n'est plus nuisible. Donc de toute façon, le temps de son interdiction de sortie du territoire, est fonction de l'évolution de la situation ", affirme -t-on dans les milieux sécuritaires.

En un mot comme en mille, le grand déploiement sécuritaire que l'on observe à Yaoundé et Douala, indique clairement que Maurice Kamto ainsi que les cadres de son parti politique, sont dans le collimateur de toute une administration outrancièrement partisane, et travaillant non pour le Cameroun, mais pour un individu : Paul Biya. D'autres sources indiquent par ailleurs que toutes les communications de Maurice Kamto et cadres du parti, sont sur écoute, par les services secrets camerounais.

21oct.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo