Camer.be
Cameroun, Présidentielle 2018: Ça suffit: Non au syndrome de Stockholm! :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • Correspondance : Cl2P
  • jeudi 11 octobre 2018 09:54:00
  • 3718

Cameroun, Présidentielle 2018: Ça suffit: Non au syndrome de Stockholm! :: CAMEROON

Il faut d’urgence y compris au Cameroun sortir d’une immense imposture démocratique, où le vrai vainqueur de l’élection présidentielle Maurice Kamto devrait une fois de plus se plier au diktat du hold-up électoral programmé, car assis depuis 36 ans sur un verrouillage institutionnel, un contrôle complet des instances de régulation des élections, une instumentalisation systématique de la force armée et de la justicee aux ordres d’un seul et même tyran de 85 ans.

Kamto président

M. Paul Biya, le CL2P comprend qu’accepter votre défaite nécessite un courage que vous n’avez jamais démontré en 36 ans de pouvoir absolu. Vous n’êtes capable que de cruauté, de narcissisme, et de vanité. Plus précisément, des décennies au pouvoir donnent à votre régime un sens d’importance injustifiée et démesurée qui vous immunisent contre la sombre réalité du Cameroun. Vous n’avez probablement aucune idée à quel point vous êtes impopulaire. Votre impolitesse et mépris envers les personnes à qui vous devez pourtant rendre un service public en est un exemple. Parce que votre éthique de service public a été faussée par votre isolement du vrai monde depuis votre chambre luxueuse de l’Hôtel Intercontinentale de Genève, à vos palais d’Etoudi et de Mvomeka.

Cette élection, cependant, a mis en évidence le fait que quelque chose d’important est en train de changer dans notre société, et de manière à mettre fin à 36 années de connerie systémique. Nous commençons maintenant à entrevoir une ouverture, un activisme, et une sorte de courage de la part des habitants du Cameroun. C’est l’un des développements les plus sains et les plus satisfaisants que le CL2P ait jamais vu dans notre pays. Une grande victoire contre toutes les horreurs qui se sont produites récemment et se poursuivent encore dans les régions Anglophones.

La dimension morale est également vitale: les dirigeants âgés prennent pour les générations futures des décisions dont ces dernières devront pourtant subir les conséquences en fonction des choix opérés. En cela, les jeunes leaders seraient probablement plus enclins à lutter contre le changement climatique que ceux qui n’auraient pas à faire face aux effets catastrophiques de la hausse des températures, de la montée du niveau de la mer, et de la réduction de la production alimentaire. Le plus significatif est peut-être le fait que les gérontocraties empêchent fondamentalement aux nouvelles idées de remonter dans la petite élite qui élabore les politiques nationales.

Le CL2P apprécie le dynamisme et le courage du Pr. Maurice Kamto, qui devra entre-autre relever le défi d’améliorer la qualité de notre personnel politique, aujourd’hui profondément en crise parce que son éthique et sa valeur sont tombées si bas qu’elle s’est littéralement vautrée dans une obscénité sans nom, où le ridicule ne tue point, et rien ne paraît en mesure – au regard sa compromission active ou passive – d’empêcher et arrêter la force destructrice de son bienfaiteur et octogénaire président.

Le Professeur Kamto sait exactement ce qui est brisé à Yaoundé et il est résolu à le réparer; et c’est pourquoi M. Kamto a tout notre soutien.

Monsieur Le Président Paul Biya, Ça suffit, le Cameroun ne vous appartient pas!

Le Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

http://www.cl2p.org 

11oct.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo