Camer.be
CAMEROUN :: Présidentielle 2018 : L’Eglise Catholique appelle à une élection libre et transparente. :: CAMEROON
CAMEROUN :: RéLIGION
  • Camer.be : Ben BATANA
  • mardi 18 septembre 2018 10:00:00
  • 949

CAMEROUN :: Présidentielle 2018 : L’Eglise Catholique appelle à une élection libre et transparente. :: CAMEROON

Tout en invitant les gouvernants à s’engager à une démocratie qui rend véritablement libre.

L’engagement de l’Eglise comme autorité morale.

Au départ, il ya eu cette lettre pastorale des évêques à l’occasion des échéances électorales de 2018 et 2019 au Cameroun. Dans laquelle L’Eglise Catholique s’est insurgée contre les maux qui minent notre société : corruption, inégalités sociales, chômage des jeunes entre autres. Une position qui n’a pas été du gout de la nomenklatura au pouvoir qui a vu en l’Eglise le bras séculier d’une opposition politique du changement. Levée de bouclier dans l’opinion « L’Eglise Catholique est sorti de ses mission régaliennes de propagation de la bonne nouvelle pour s’inviter dans la politique » Une onde de choc qui a eu pour effet de diviser l’opinion au sein de l’Eglise même. Samuel Kleda, le président de la conférence épiscopale des évêques du Cameroun a été pointé du doigt comme étant à l’origine d’une conspiration.

Une élection dans un climat d’insécurité

Il n’en fallait pas plus. Une conférence de presse a été organisée par l’archevêque métropolitain de Douala. Pour éclairer la lanterne sur les positions de l’Eglise à l’occasion de l’élection présidentielle qui se déroule dans un contexte particulier « marqué par la crise dans le Nord-ouest et le sud-ouest, l’insécurité dans l’extrême nord causée par la secte Boko Haram et l’impact de la crise Centrafricaine sur la région frontalière de l’est Cameroun » Dans ce climat d’insécurité rampante, l’Eglise veut partager les « tristesses et les angoisses des hommes » et appelle à effectuer des choix qui ne sont pas en contradiction avec leur convictions.

Appel à voter utile.

Le vote étant un droit pour chaque citoyen, les instruments qui contribuent aux opérations électorales devraient être libres et transparentes, gage d’une vraie démocratie aussi devrait on travailler a ce que chaque électeur « connaisse la législation et la réglementation sur les élections » Un rôle dévolu à Election Cameroon (ELECAM) aux côté duquel l’Eglise s’engage avec la commission épiscopale « justice et paix » dans le rôle d’observation chrétienne des élections. Au finish, c’est un appel que les évêques lancent aux chrétiens et aux citoyens à ne pas céder aux préjugés selon lesquels les résultats sont déjà connus Il faut aller voter pour doter notre pays de dirigeants responsables et intègres.

18sept.
Lire aussi dans la rubrique RéLIGION
Vidéo