Camer.be
CAMEROUN :: Etoudi 2018 : Jean Claude Mbwentchou, pour le porte-à-porte :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Alain Ndanga
  • lundi 10 septembre 2018 10:07:00
  • 1298

CAMEROUN :: Etoudi 2018 : Jean Claude Mbwentchou, pour le porte-à-porte :: CAMEROON

Dans la veine du scrutin du 07 octobre, le ministre des villes camerounaises et les siens iront jusque dans les foyers. L’engagement a été réitéré lors d’une réunion ce 8 septembre 2018 à la maison de parti de Bangangté.

« Nous sommes dans la phase de concrétisation de l’opération de porte-à-porte, lancée depuis la convocation du corps électoral et au lendemain du dépôt de candidature de S.E.M Paul Biya», souligne le Ministre, empreint de convivialité. Les acteurs clés de l’opération ont été logés dans la même enseigne, briefés sur comment cette opération se fera. Il s’agissait de les mettre au même niveau de compréhension et d’appropriation des astuces de communication de proximité. Leur rappeler les consignes du Comité Central. A leur tour, ils seront chargés de véhiculer le message dans les ménages. Visiblement, ils s’en sont manifestement appropriés.

« Ce jour, nous étions dans la section Ndé-nord. La phase de sensibilisation de l’opération va se poursuivre dans d’autres sections Rdpc du Ndé ». Concis et précis, le sérial stratège du parti des flambeaux n’a pas détourné son attention face aux journalistes qui à ses trousses, criaient à tue-tête, « Excellence, Excellence, nous avons des préoccupations particulières… ». Egal à lui-même, il a invité les hommes de médias à se rapprocher aussi bien de lui que de ses camarades du parti pour d’autres préoccupations au cas où.

Le piège du scrutin

L’un des soutiens forts de la candidature de Paul Biya à la présidentielle du 7 octobre 2018, ne minimise pas les adversaires (des formations de l’opposition en course pour Etoudi). Empruntant à la légende et au mythe du terroir, il sait qu’une mouche avait tué un lion. Surtout que pour lui, dans l’expression du jeu démocratique, tout peut arriver. Et là, Jean Claude Mbwentchou, Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain opte pour la prudence. « L’opération vise le risque zéro », préconise-t-il. L’enjeu étant que le Rdpc assure son prochain septennat à la faveur des urnes. Membre de la délégation permanente du comité central du Rdpc pour la circonscription du Ndé, l’on dirait que l’architecte futurologue a perdu le sommeil. Celui que l’on appelle communément « homme de terrain » est déjà dans son élément. La prochaine consultation électorale dont le processus est lancé, est presque celle de toutes les trappes. Le Mrc qui nourrit de grands espoirs, semble avoir plusieurs cordes à son arc, donc inquiète. Le Rdpc devra donc descendre de son piédestal.

Ils étaient donc nombreux à répondre au communiqué du Dr Jonas Kouamouo, président de la section Rdpc Ndé-nord, en plus, nombre d’entre eux sont venus s’abreuver au festival de la parole du ministre Jean Claude Mbwentchou qui seul, maitrise l’art de communiquer avec ses frères et sœurs. Dans ses envolées rhétoriques et métaphoriques, l’homme qui donne un visage original aux villes camerounaises, n’a pas déçu, bien plus, il a montré sa parfaite connaissance technique de transmission.

Son adresse n’est pas allée dans les oreilles de sourds. Il compte sur l’esprit d’équipe menée par l’ex minader, Clobert Tchatat, chef de la délégation permanente du Rdpc pour le Ndé, des présidents des sections Ndé-nord, Ndé-sud, Ndé-ouest et Ndé-nord-ouest, des conseillers municipaux monocolores du Rdpc, bref des militants pour non seulement réussir l’opération de porte-à-porte, mais surtout pour ne « donner aucune chance à l’opposition ». L’on en s’aura un peu plus au soir du 7 octobre.

10sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo