Camer.be
CAMEROUN :: Les sécessionnistes enfin démasqués ! :: CAMEROON
CAMEROUN :: POINT DE VUE
  • cameroonblog : Baleba Didier
  • samedi 08 septembre 2018 12:25:00
  • 8142

CAMEROUN :: Les sécessionnistes enfin démasqués ! :: CAMEROON

La vérité sur le groupe irrédentiste qui défraie l’actualité nationale, voire internationale depuis maintenant une année, se dévoile à coups d’horreurs, de pleurs et de grincements de dents. La position des affidés de ce mouvement irrédentiste n’est plus soutenable.

Le gouvernement camerounais attend plus que de la contemplation stérile des spectateurs, comme l’a déclaré le porte-parole du gouvernement dans l’après-midi de ce jour en appelant aux organisations internationales si promptes à condamner les forces de défense de prendre position face aux nombreux massacres que les forcenés qui essaiment les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest perpétuent allégrement.

Le porte-parole du gouvernement a également interpellé les différents partis politiques pour qu’ils condamnent avec la dernière énergie la violence qui a fait son lit dans ces deux régions jadis prospères.

Après des messages pour le moins irresponsables postés à travers les médias par le biais d’activistes campés et cramponnés dans certaines capitales occidentales, les terroristes sont passés à l’acte, déclenchant par la même occasion les condamnations de l’association Human Rights Watch, qui rappelle aux sécessionnistes le droit inaliénable des enfants à s’éduquer en invitant ces derniers à respecter les droits humanitaires sans vouloir toutefois prendre position sur la légitimité de ce conflit.

Devant de nombreuses accusations de génocide qui serait commis par les forces gouvernementales et l’instrumentalisation de la vérité qui prévaut sur le terrain, l’Organisation des Nations Unies a commis un rapport sans appel en dénonçant ces allégations. L’ONU a plutôt félicité le gouvernement camerounais pour les actions menées en faveur de l’aide humanitaire à apporter aux deux régions sinistrées.

Les nombreuses mises en garde et les pertes enregistrées sur le terrain ne dissuadent pas pour autant les terroristes qui ont justement pris pour cibles certaines écoles, notamment le Collège Presbytérien de Bafut, où des élèves et le principal du collège ont été pris en otage. L’hôtel de la ministre de l’Education de Base, Youssouf Hadjidja Alim, en séjour à Bamenda, a été attaqué, alors que cette dame de caractère était venue dans la capitale du Nord-Ouest défier le mot d’ordre des Ambazoniens et lancer enfin le départ de l’année scolaire qui a déjà avorté sur deux années successives. Heureusement que face à ces exactions, l’armée apporte des réponses proportionnelles. Malheureusement, cette tragédie n’arrête pas de rougir la terre des deux régions du Nord-Ouest et du Sud du sang des populations innocentes, malmenées par un stress cauchemardesque.

Le président Paul Biya semble être le seul candidat à s’occuper du drame que vivent ces populations. Dans le communiqué du porte-parole du gouvernement, le chef de l’Etat a réitéré toute sa compassion pour les familles en deuil tout en exhortant à une révolte des consciences. Cela n’empêche pas les autres candidats de continuer leur campagne dans l’ignorance absolue du drame qui se déroule dans leur pays. Une situation pour le moins étrange pour des hommes qui entendent prendre les rênes du Cameroun.

08sept.
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo