Camer.be
CAMEROUN :: Présidentielles 2018: Pas de bureau de vote dans les casernes militaires, le SDF triomphe :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : La redaction
  • mardi 28 août 2018 07:45:00
  • 3623

CAMEROUN :: Présidentielles 2018: Pas de bureau de vote dans les casernes militaires, le SDF triomphe :: CAMEROON

Deux cadres du Social Democratic Front (SDF) reviennent ici sur ce qui convient d'appeler la première victoire de l'opposition dans la phase pré-électorale.

Réaction du député Jean Michel Nintcheu suite à la décision du conseil électoral de Elecam concernant les bureaux de vote situés dans les casernes militaire:

Le Conseil électoral de Elecam vient de rendre public une décision portant délocalisation des bureaux de vote situés dans les casernes militaires.

Je prends acte de cette délocalisation du reste fermement combattue par la direction générale de cette institution à travers son directeur général zélé et potentiellement dangereux en ce moment sensible de la vie de notre Nation.

A ce titre, le directeur général de Elecam M. Essousse, désormais disqualifié pour la conduite sereine des opérations électorales notamment la présidentielle du 7 octobre prochain, doit remettre son tablier à défaut d'être démissionné.

J'invite au demeurant les forces patriotiques et républicaines de redoubler de vigilance sur l'ensemble du processus électoral. La prochaine étape sera le contrôle de la désignation des présidents des centres de vote et des bureaux de vote afin que ceux-ci soient reconnus pour leur neutralité et leur impartialité. Pas question que des militants du parti-Etat soient des présidents des centres et des bureaux de vote.

La liste des présidents des bureaux de vote sera passée au peigne fin pour débusquer leur appartenance politique ou pas au parti des flammes. La toute première condition pouvant garantir la neutralité, l'indépendance et l'impartialité est de n'avoir appartenu à un parti politique.
Fait à Douala le 27 août 2018
Honorable Nintcheu Jean Michel
Président régional du SDF pour le Littoral

DÉCLARATION DU PRÉSIDENT RÉGIONAL DU SDF CENTRE A LA SUITE DE LA DÉLOCALISATION DES BUREAUX DE VOTE DES CASERNES MILITAIRES PAR LE CONSEIL ÉLECTORAL ELECAM.

Le conseil Électoral ELECAM par la voix du Président de cette structure vient d’annoncer devant le corps diplomatique la décision de délocalisation des bureaux situés dans les casernes militaire. Le SDF Centre prend acte de cette décision même s’il regrette que cela soit fait, uniquement face aux étrangers.

Le Président Régional rappelle que depuis cinq mois, la Région du centre n a de cesse d’inviter ELECAM à trouver une solution à cette situation. Ainsi, en date du 16 Avril 2018, la Délégation ELECAM Régionale du Centre a été saisie pour ‘’Clarifications de l’article 96.4 au sujet des bureaux de vote dans les lieux publics ou ouvert au Public’’. Le 7 Mai 2018, nous recevons une correspondance du Directeur Général D’ELECAM de l’époque, Monsieur Babale Abdoulaye, qui, tout en reconnaissant la pertinence de notre démarche, va créer une commission afin de trouver définitivement une solution à ce problème. C’est sur ces entre faits, qu’il sera débarqué pour être remplacé par Mr . ERIK ESSOUSE.

Nous reviendrons à la charge, non seulement en saisissant par courrier num 0034/SDF/-CENTRE le nouveau Directeur Général mais aussi en le rencontrant dans son bureau le 19 Juillet 2018. Malgré l’assurance de Madame le Délégué Régional ELECAM pour le Centre de délocaliser ces bureaux de vote, le Directeur Général s y opposera fermement.

La sortie malheureuse du Directeur Général adjoint D’ELECAM, il y a une semaine fut une preuve supplémentaire de la volonté de cette direction à ne pas respecter la loi.

Au regard de ces faits, le SDF Région du Centre estime que Monsieur ERIK ESSOUSE Et Son Directeur Adjoint sont disqualifies pour conduire impartialement ce grand rendez-vous pour lequel, le SDF et le peuple Camerounais fondent beaucoup D’espoirs. Il ne leur reste donc plus qu’ a démissionner ou être démissionné.

Dans l’attente de leurs démissions respectives, La Région du Centre reste vigilante en ce qui concerne la suite du processus en saisissant dès cet instant ELECAM au sujet de la désignation des Présidents de bureaux de vote qui ont souvent été membres du parti au pouvoir et adversaire de la neutralité et de l’impartialité.

Fait à Yaoundé le 27 Août 2018
Le President Regional SDF Centre
EMMANUEL NTONGA

28août
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo