Camer.be
RD CONGO :: Kinshasa revient sur sa décision de restreindre les visas aux Français et aux Belges :: CONGO DEMOCRATIC
RD CONGO :: POLITIQUE
  • Source : AFP
  • vendredi 27 juillet 2018 14:13:56
  • 4902

RD CONGO :: Kinshasa revient sur sa décision de restreindre les visas aux Français et aux Belges :: CONGO DEMOCRATIC

La République démocratique du Congo est revenue jeudi soir sur sa décision de ne plus accorder aux Français et aux Belges que des visas humanitaires ou pour soins médicaux au nom de la réciprocité, décision rendue publique quelques heures plus tôt.

"Tenant compte du dialogue en cours notamment sur le traitement de dossiers de visas, les instructions relatives au principe de réciprocité sont retirées", selon un nouveau message du ministre en charge des Congolais de l'étranger, Emmanuel Ilunga, aux ambassadeurs congolais.

"Il est constaté de manière sans équivoque que les ambassades de Belgique et de France n'accordent plus que des visas humanitaires ou pour soins médicaux aux ressortissants congolais depuis la fermeture de la maison Schengen. Il est demandé à toutes nos représentations diplomatiques d'appliquer les mêmes dispositions par principe de réciprocité", avait écrit le même ministre dans un précédent message en date du 24 juillet.

Sorte de consulat européen géré par la Belgique, la Maison Schengen a été fermée au début de l'année à la demande des autorités congolaises.

 

: Annoncées le matin, les mesures de réciprocité (refus de visa humanitaire et médical) appliquées par la aux ressortissants de la et de la viennent d'être retirées (@DiplomatieRdc )

La fermeture de la maison Schengen est l'une des mesures prises par Kinshasa après les critiques de Bruxelles envers le régime du président Kabila.

Lors de la célébration de la fête nationale française le 14 juillet, l'ambassadeur de France en RDC avait exhorté les autorités à "renouer le dialogue" notamment sur la question de la réouverture de la maison Schengen.

"Les canaux de communication entre la Belgique et la RDC restent grand ouverts et un dialogue est en cours. La Belgique espère qu'il permettra d'aboutir à des pistes de solution aux problèmes posés par la cessation des activités de la maison Schengen, par la fermeture des consulats généraux de Lubumbashi et d'Anvers, la réduction des fréquences de Brussels Airlines", avait déclaré le chargé d'affaires de Bruxelles à Kinshasa lors de la célébration de la fête nationale belge une semaine plus tard.

27juil.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo