Camer.be
Belgique- Cameroun- Diaspora (Mai 2008- Mai 2018): Spécial hommage à  Ebenizert Folefack Tsontsa :: BELGIUM
BELGIQUE :: SOCIETE
  • Camer.be : Hugues SEUMO
  • lundi 28 mai 2018 14:28:31
  • 2599

Belgique- Cameroun- Diaspora (Mai 2008- Mai 2018): Spécial hommage à  Ebenizert Folefack Tsontsa :: BELGIUM

Ils étaient tous des représentants de plusieurs organisations de la société civile Camerouno-belge hier (27 mai 2018, ndlr) dans l’après midi à l’appel du Collectif Folefack, du Mouvement de Février 2008 au Cameroun, du Collectif des Organisations Démocratiques et patriotiques des Camerounais de la Diaspora (CODE), de Solidarité Universelle, de Action Solidaire International… à rendre hommage au Camerounais décédé le 1er mai 2008 au centre fermé de rétention des sans papiers de Merksplas en Belgique. 

A 14h 45, les chefs délégations des manifestants  envahissent  la gare du Nord et plus précisément la devanture des locaux abritant les services de l'Office des étrangers. Gerbes de fleurs à la main, ils se dirigent vers la Rue de Louvain n°1 à 1000 Bruxelles, siège du service public fédéral intérieur.
 
L’on aperçoit également ici et là des membres du comité d’organisation de la manifestation en train de s’organiser pour contenir la foule qui de plus en plus manifestait le désir de «  déverser » leur colère face au drame qu'a connu la communauté camerounaise il y a 10 ans avec le décès de Monsieur Folefack. 

Ils scandent sans cesse devant le regard curieux des touristes et des riverains  des slogans contre les centres fermés pour demandeurs d'asile et la politique d'expulsion du gouvernement fédéral ou encore « Belgique Guantanamo » ou « Police, assassins ». 

Devant les bâtiments abritant les services du ministère de l'intérieur, les différents intervenants prendront la parole pour réclamer un moratoire sur les expulsions, la fermeture de tous les centres, le respect des droits humains etc. 

La manifestation s’achève aux environs de 15heures 30 par un dépôt des gerbes de fleurs par les organisateurs de cette cérémonie devant le ministère de l'intérieure et à quelques mètres de là, devant les services du premier ministre belge

Les organisateurs, ont promis de revenir dans les jours prochains avec des activités similaires au centre fermé pour sans papiers de Merksplas, où une rencontre est prévue avec la directrice de ce centre pour des actions de diplomatie futures dont le public sera informé dans un bref délai.

Pour mémoire, Voici dix ans, jour pour jour..... le 1er Mai 2008, dans des circonstances troubles, mourrait au Centre fermé de Merkplas en Belgique un « sans papier » d'origine camerounaise, Mr. Ebenizert Folefack, de retour d’une expulsion forcée mouvementée ratée du vol n° 351 de la SN Brussels Airlines en direction de Douala-Kinshasa.

Dix ans déjà que la plainte déposée en vue d’éclaircir les circonstances de la mort du feu Folefack suit toujours son cours…Le juge ayant ordonné en 2012 un non-lieu pour les trois passagers qui avaient été débarqués le 26 avril 2008 par les forces de l'ordre d'un avion de la société Brussels Airlines, parce qu'ils avaient manifesté leur désapprobation face à une tentative de rapatriement à partir de Brussels Airport du Camerounais Ebenizert Folefack Tsontsa. Avec ce non lieu, l'avocat de Folefack soupçonne depuis lors un "classement vertical" de sa plainte. Selon lui la Belgique violerait l'article 3 de la convention européenne stipulant que nul ne peut être soumis à la torture, ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants. Il rappelle qu'un Etat doit tout mettre en œuvre pour examiner les plaintes des victimes. La plainte au civil étant rejetée, il ne reste plus que celle liée au pénal..

Ci-dessous, la vidéo des différentes interventions à la commémoration du 27 mai 2018.

28mai
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo