CAMEROUN :: Phénomène de Nsimalen : 30 ans de dévotion mariale célébrée :: CAMEROON
CAMEROUN :: Phénomène de Nsimalen : 30 ans de dévotion mariale célébrée :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: RéLIGION
  • Cameroon Tribune : Elise Ziemine, Carine TSIELE
  • mardi 17 mai 2016 12:48:02
  • 11202

CAMEROUN :: Phénomène de Nsimalen : 30 ans de dévotion mariale célébrée :: CAMEROON

Lors de la commémoration, vendredi, l’archevêque métropolitain de Yaoundé a annoncé que désormais on parlera des « présumés apparitions de Nsimalen ».

C’est dans une ambiance festive, que les chrétiens et pèlerins du Sanctuaire marial Notre Dame de-la-paix de Nsimalen ont accueilli la nouvelle vendredi dernier. Après 30 ans de dévotion mariale, la crédibilité du phénomène de Nsimalen a augmenté. « Il convient donc de l’appeler par le nom officiel que Rome reconnaît, les présumés apparitions de Nsimalen », a annoncé Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé.

C’était au cours de la messe qui clôturait les festivités marquant les 30 ans du phénomène de Nsimalen. Des hommes et femmes affirment avoir vu la vierge Marie à Nsimalen. D’autres disent avoir vu leurs vies transformées par cette apparition.

« Nous insistons pour que ce travail puisse encore s’approfondir en suivant les normes procédurales que le Vatican a données pour ce genre de phénomène », a insisté l’évêque. Pour entamer l’étape de la reconnaissance, il a mis sur pied des commissions. Il s’agit d'une « Commission médicale » dont la mission est de collecter tous les témoignages des miracles, d’en faire un discernement et de rendre compte à l’évêque.

Puis la constitution d'une nouvelle commission interdisciplinaire pour observer le phénomène de Nsimalen. L’archevêque a également annoncé qu’un guide du pèlerin sera édité dans le but  d’aider les fidèles à mieux prier et à vivre leur pèlerinage.

Les festivités du trentenaire ont également été l’occasion de faire le point sur les acquis de l’Eglise catholique depuis le début du  phénomène. Il a alors indiqué comme acquis, la foi grandissante des fidèles en ce qui se fait à Nsimalen. Ensuite, il a évoqué l'érection du site en sanctuaire mariale.

Sans oublier le culte marial public permanent et assidu ininterrompu depuis 30 ans à Nsimalen. Pour améliorer le confort des pèlerins sur place, Mgr Jean Mbarga a  appelé les chrétiens à s’impliquer dans la construction de trois temples dans le sanctuaire. « Il fait bon vivre à Nsimalen. Construisons-y trois temples, un pour Jésus, pour Marie et un troisième pour Joseph», a-t-il dit. Pour conclure, il a invité les fidèles à venir puiser les grâces que la Vierge Marie verse dans le Sanctuaire marial.

17mai
Lire aussi dans la rubrique RéLIGION

canal de vie

Vidéo