Camer.be
Arrestation de AMINE Michel, candidat à l’élection présidentielle 2015 en Centrafrique  :: CENTRAL AFRICAN
CENTRAFRIQUE :: POLITIQUE
  • Correspondance de : Me ANDEGUE ONANA Daniel Désiré
  • jeudi 09 avril 2015 08:36:14
  • 7649

Arrestation de AMINE Michel, candidat à l’élection présidentielle 2015 en Centrafrique :: CENTRAL AFRICAN

Alors qu’il s’apprêtait à retourner en France après un bref séjour à Bangui au cours duquel il aura présidé diverses activités très médiatisées de son parti politique, Monsieur AMINE Michel, Président Fondateur de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP), a fait l’objet à l’aéroport de Bangui, d’une arrestation manifestement arbitraire et à caractère vraisemblablement  politique.

Il a ensuite été conduit au Cabinet d’un  Ministre qui, s’érigeant par extraordinaire en pouvoir judiciaire ou officier de police judiciaire, lui a notifié son atypique mise en examen, fallacieux prétexte pris d’une double nationalité et ce, après que le  Procureur à qui il aura été préalablement présenté ait déclaré ignorer l’existence d’une quelconque procédure contre Monsieur AMINE Michel, candidat à l’élection présidentielle 2015 en Centrafrique, investi par l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP).

Aussi curieux que cela puisse paraître dans un contexte marqué par une volonté manifeste de réconciliation,  au moment où le peuple Centrafricain, les autorités et Institutions de Transition, la société Civile, les autorités religieuses et traditionnelles, divers acteurs Institutionnels nationaux et internationaux, avec le déterminant concours de la communauté Internationale  fortement mobilisée, s’évertuent  à éradiquer la crise humanitaire sans précédent dont le pays est en proie,  renouer avec la paix et la sécurité, restaurer l’Etat de Droit,  puis finaliser le processus démocratique qui mettra un terme à la Transition avec l’imminente organisation d’élections libres et transparentes, l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP) qui se réserve le droit de tirer les conséquences inhérentes à cette gravissime violation des droits et libertés de son Président Fondateur, notamment ceux prescrits par  la déclaration universelle des droits de l’homme, prend la communauté internationale à témoin.

Par ailleurs, Monsieur AMINE Michel résolument attaché aux idéaux de paix et sécurité demeure serein et imperturbable,  puis appelle  les militants, sympathisants de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP), le peuple centrafricain qui n’ont cessé de lui témoigner leur  amour au calme, de même qu’il invite d’une part les autorités politiques centrafricaines   à lui restituer promptement sa liberté, d’autre part les autorités religieuses et le peuple centrafricain qui le soutiennent inlassablement à prier pour lui.

En outre,  dans cette autre épreuve particulièrement difficile, Monsieur AMINE Michel ,  patriote centrafricain à part entière et non entièrement à part,  dont l’état de santé actuel nécessite des soins intensifs en France ou il est urgemment  attendu n’entend user que des voies et moyens de droit, puis réitère son irréversible  détermination à servir le peuple centrafricain souverain, quel que soit le prix à payer, puis l’ampleur et la durée du chemin de croix.
Que Dieu Bénisse la Centrafrique et le centrafricains.

Pour AMINE Michel, Président Fondateur  de l’UNDP-RCA
                  (é)
   Son Conseil et Conseiller

Me ANDEGUE ONANA Daniel Désiré

© Correspondance de : Me ANDEGUE ONANA Daniel Désiré
09avril
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo