Cameroun::Cameroon Cameroun::Cameroon

CAMEROUN::ACTUALITES

Cameroun - Football : l’Association Camerounaise des Agents de Joueurs sort des fonds baptismaux :: CAMEROON

Cameroun - Football : l’Association Camerounaise des Agents de Joueurs sort des fonds baptismaux L’assemblée générale constitutive et élective de l’Association Camerounaise des Agents de Joueurs(Acaj), a eu lieu le 13 Septembre  dernier à Yaoundé, capitale politique du Cameroun. L’Acaj, aura pour objectif global, de mettre sur pied, une politique pouvant contribuer à la vente et au transfert des footballeurs Camerounais évoluant dans le championnat local, vers ceux de l’étranger.
 
L’association présentée à la presse nationale et internationale vendredi dernier, est composée d’un groupe d’agents de joueurs de football qui, avant, évoluait individuellement. L’Acaj promet de se constituer en conseil d’administration. Elle sera exclusivement réservée aux agents de joueurs Camerounais licenciés Fifa, auprès de la fecafoot. Elle sera dirigée pendant quatre (04) ans par un bureau élu.
Les médias locaux, se sont faits l’écho de plusieurs dérapages liés à la vente des joueurs. Les abus décriés, sont  souvent le fait  de l’existence des réseaux qui ont des ramifications hors du territoire Camerounais.
 
Exigence

L’avènement du professionnalisme dans le sport roi Camerounais, justifie en partie la création de l’Acaj. Qui, promet de jouer un rôle important auprès du comité de normalisation à la tête de la fecafoot. L’association dirigée par Maxime Nana, fera des propositions pouvant contribuer au développement du football Camerounais. Afin de construire un sport roi plus moderne au Cameroun. Son domaine d’intervention majeur sera axé dans la formation des jeunes.

Les agents des joueurs ont promis de travailler en partenariat avec les institutions en charge du football au Cameroun. Notamment, le Ministère des Sports et de l’Education Physique (Minsep), la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot). Et, la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (Lfpc), et les différents clubs Camerounais.  « Nous allons proposer au Ministère de prendre des dispositions pour que l’exclusivité de la vente ou du transfert des joueurs se fasse uniquement par les membres de l’Acaj » a précisé  Maxime Nana.

Ces dernières années, les footballeurs Camerounais ont perdu leur côte sur le marché des transferts. Comme explication, l’absence de résultats satisfaisants de l’équipe nationale, la contre-performance des clubs engagés en compétition internationale. Et, la cacophonie qui règne dans le sous-secteur de la vente et du transfert des joueurs, au pays de Roger Milla.  Principaux arguments évoqués, pour justifier cette tendance baissière de la valeur du sportif Camerounais.

Réactions de quelques  Participants

Albert Roger Milla Ancienne gloire du football camerounais

«Nos footballeurs sont toujours partis avec la complicité de la fédération Camerounaise de football. Lorsque le joueur s’en va à l’Etranger cela veut dire que la fédération a déjà toujours touché sa part. J’espère que vous l’Acaj va faire le vrai travail afin que l’on reconnaisse les vrais managers de ce pays.

Je souhaite que l’association publie la liste officielle de ses membres pour que les footballeurs sachent ceux qui en sont membres. Je suis parti  professionnel à 25 ans et ce sont les spectateurs valenciennois qui ont cotisé. Je leur prie de règlementer cette association pour que nos joueurs puissent gagner leur vie. L’on ne fait pas carrière en allant simplement en aventure il faut y aller avec un agent de joueur. Longue vie à votre association.

Manga Onguene Directeur Technique National

« C’est une bonne chose que cette association soit mise sur pied. De nombreux parents se plaignent des escroqueries menées par des pseudos manager. Cette association pourra nous permettre d’éviter ce genre de situation.

Les agents de joueurs permettent à nos enfants de pouvoir faire leur vie Avant de vendre un joueur il faut s’assurer qu’il est vendable cela nous ne pouvons qu’être heureux que cette association soit mise sur pied. Ce n’est pas par un coup de baguette magique que nous allons résoudre les problèmes ».

Franck Happi Président d’Union de Douala

« Toute action qui vise à réguler la situation des joueurs est à saluer il faut que les parents, les dirigeants de clubs, les joueurs sachent avec qui travailler. La régulation permettra de gérer l’exode massif des jeunes joueurs vers l’étranger parmi les membres du bureau, tous sont crédibles. On peut gagner sa vie en ayant des agents corrects qui peuvent être psychologues, avocats et conseils financiers.

Ce ne sont pas eux qui vont régler le problème du football Camerounais. Ils en sont les partenaires. Je suis heureux de savoir que de ces membres de bureau, aucun n’a jamais demandé à un joueur de payer son billet d’avion pour aller à l’étranger c’est la première règle aucun joueur ne doit payer son billet d’avion pour aller évoluer à, l’étranger. Je leur souhaite bonne chance ».

Liste des seize (16) agents de joueurs agrées par la Fecafoot

[Entre parenthèse date de validité de leur assurance Ndlr]
1. Chevaly Eric (assurance valable du 1er janvier au 31 décembre 2013)
2. Mme Douala Mouteng née Mbara Angandji Germaine
3. Mabou Alain (du 02 Juin 2013 au 1er Juin 2014)
4. Mahop Clotaire (18 Mai 2013 au 17 Mai 2014)
5. Mbongo Christian (05 Octobre 2012 au 04 Octobre 2013)
6. Nana Maxime (1er Juin 2013 au 31Mai 2014)
7. Ngabipou Ngabipou Claude Levin (1er Août 2013 au 31Août 2014)
8. Ngallé Ngallé Abel Donald (du 06 Mai 2013 au 05 Mai 2014)
9. Nkuimy Robert Honoré (1er janvier 2013 au 31 décembre 2013)
10. Nlend Nguidjol Yves Laurent (du 18 Octobre 2012 au 17 Octobre 2013)
11. Noah Olivier (13 Juin 2013 au 14 Juin 2014)
12. Ntsengue Kana Fridolin (12 Novembre 2012 au 11 Novembre 2013)
13. Nuentsa Fohom Edgard Charly (06 Mai 2013 au 05 Mai 2014)
14. Sighe Kankeu Roger Titi (08 Octobre 2012 au 07 Octobre 2013)
15. Tonje Samuel Olivier (26 Juillet 2013 au 23 Septembre 2013
16. Youanchi Joseph (02 Mai 2013 au 1er Mai 2014)

© cameroun : Armand Ougock
 
0
Pas encore enregistré ?
Enregistrez-vous

Chers intervenants,
Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.
Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Tous les champs précédés par * sont obligatoires. 1000 caractères maximum

* Email
* Mot de passe
* Commentaire