CAMEROUN::ACTUALITES

Cameroun : Scandale d’un film pornographique à Meiganga :: CAMEROON

Cameroun : Scandale d’un film pornographique à  MeigangaUn Alhadji, dans leur intimité avec son amante qui plus est la femme de son oncle, tourne un film porno avec celle-ci. Le sort aura voulu que la vidéo tombe entre d’autres mains qui vont la divulguer dans toute la ville. Les deux amants sont portés-disparus.
 
Depuis deux semaines, ce qui est considéré comme la nouvelle la plus honteuse alimente les discussions à Meiganga, chef-lieu du département du Mbéré et partant dans toute la région de l’Adamaoua. Un film pornographique tourné par deux personnes bien connues de la ville fait le tour de la ville à travers téléphones portables et autres lecteurs numérique. En effet, c’et le « film de Alhaji Hamza et Hadja Aminatou » comme on a dénommée cette bande. 

Dans une vidéo d’une durée de 1h 42 min, Alhadji Hamza et son amante Hadja Aminatou, épouse de son oncle, ont immortalisé leurs rapports sexuels dont ils entretiendraient depuis quelques temps. Selon les informations recueillies Alhaji Dalaïlou grand commerçant installé à Meiganga, soupçonnait son neveu Alhaji Hamza d’entretenir une relation amoureuse avec  sa femme, Hadja Aminatou.  Dès lors, Alhaji Dalaïlou aurait convoqué nous a-t-on confié, une réunion de famille « pour éclaircir l’affaire ». Sauf que, l’amant indexé, Alhaji Hamza aurait nié l’accusation de son oncle.

Se sentant humilié par son épouse et voulant mettre fin à la relation soupçonnée entre son neveux Alhadji Hamza et son épouse Hadja Aminatou,  va renvoyer sa femme chez les parents de cette dernière pour qu’elle «  réfléchisse sur son comportement adultérin ». Malheureusement pour cet époux, c’est dans cette période d’éloignement de son épouse,  que les deux amants vont continuer à entretenir leur relation. Selon les eplications recoupées par votre journal, le dernier jour de leur rencontre avant que Hadja Aminatou ne regagne son foyer, les deux amants ont décidé d’immortaliser leur relation amoureuse.  Ainsi, le couple adultérin a décidé de tourner un « film porno » d’une durée de plus de près de 2 heures dans un hôtel de place. Après le tournage, l’amante a récupéré la camera pour la garder et se remémorer toutes les fois que l’occasion s’y prêtera.

Mais le malheur de deux amants viendra quelques jours seulement après le tournage de leur film, quand la copine de Hadja Aminatou viendra emprunter la camera pour « filmer un mariage ». Bien que Hadja Aminatou aie retiré la carte mémoire de la camera, elle ne s’est pas rendu compte que leur film pornographique est plutôt enregistré dans la mémoire de la camera. Lors du montage de la vidéo du mariage, le cameraman du mariage va découvrir le film pornographique dans lequel il reconnait très bien les acteurs. « Comme j’ai reconnu la femme de Alhadji Dalailou, qui est l’oncle de Alhadji Hamza, c’était très honteux pour moi. Et pour ne pas être l’objet de tout soupçon, j’ai appelé le mari de la femme et je lui ai montré la bande. Il m’a donné 50 000 Fcfa en retour » nous explique le cameraman. Ayant récupéré le film, Alhadji Dalailou a convoqué une autre réunion familiale où il a présenté les preuves de la relation qu’entretenaient son neveux et son épouse.

C’est ainsi que le film qui se partageait via les téléphones portables, s’est répandu dans toute la ville et même au-delà. Ne pouvant supporter de rester encore dans la ville de Meiganga, les deux amants sont porté-disparus.  D’autres informations font état de ce que, Alhaji Hamza serait refugié à Yaoundé, alors que son amante Hadja Aminatou serait entre la région du Nord et le Nigéria voisin. Ainsi s’est installée une grande honte dans la famille Nana Bouba, Pca de la société Soacam, membre du comité central du Rdpc et candidat malheureux au sénatorial.  Au quartier Bongos à Meiganga où habitaient les deux amants, les populations jurent de les « lapider une fois qu’ils y remettront pieds ».  Entre temps, la nouvelle dudit film fait de nombreux curieux et se propage dans toutes les régions du Nord-Cameroun, voire dans tout le pays. Malheureusement, il n’y a aucun moyen d’arrêté la propagation de cette honteuse vidéo.

© La Nouvelle Expression : Yérima Honoré
PDF
7
LE PENSEUR(Darmstadt) GERMANY

1

sa c est tuveuxmonzizi et le sage fou

eh maley les africains sont terrible

Lundi 17 Juin 2013 18:15:41
SANGDAFRIK CAMEROON

2

héhé, le gar a gnyass la femme de son homme, merde il est courageux le morveux

ndié, le pistache de l'oncle !!!

envoyé moi une copie non, pardon, peut être c'est ma nouvelle voisine, elle n'est arrive qu'il y a quelques jours !!

Lundi 17 Juin 2013 18:38:33
MALICK LE RUSSE(Moscow) RUSSIAN FEDERATION

3

merde !!!!!!! c vrai que les bonnes choses c mange en famille, donc le neveu a choisir seulement la femme de l'oncle, malgré tous , il a qu en même pris la peine de filmer. non ptit tu es fort.

Lundi 17 Juin 2013 18:48:57
TUVEUXMONZIZI..JEVAI(Anderlecht) BELGIUM

4

@lepenseur
si tu as la video met nous ca sur internet on voit
moi j ai ca ,je vais faire l argent avec,il y a les sites qui cherchent les porn africain mal mauvais

Lundi 17 Juin 2013 19:57:05
LE SAGE-FOU(Dourdan) FRANCE

5


@ le penseur

lol! finis une fois

Lundi 17 Juin 2013 22:47:05
NKUNKUMA2(Shanghai) CHINA

6

soit on ecrit un article en francais, soit on l`ecrit en anglais.
je ne comprends pas comment on peut publier un truc pareil sans relire.
le registre de langue dans l`article m`enleve meme l`appetit pour cette histoire.
un petit effort quand meme...
http://mycombi.net, connecte les camerounais.

Mardi 18 Juin 2013 00:59:33
COSTAUD ( IZMIR-TURQ

7

s'il vous plait , le service de rédaction afin le service compétent de la nouvelle expression se devrait de relire les annonces afin de les publier question d'éviter moult fautes d'orthographe ou grammaticales.

merci

Vendredi 28 Février 2014 13:25:02
Pas encore enregistré ?
Enregistrez-vous

Chers intervenants,
Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.
Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Tous les champs précédés par * sont obligatoires. 1000 caractères maximum

* Email
* Mot de passe
* Commentaire