AFRIQUE::POINT DE VUE

Afrique:Quand les Africains apprendront à ne plus jeter leurs malheurs dans les mains de Dieu, l’Afrique se lèvera et brillera :: AFRICA

Leon Tuam:Camer.beFrappés et blessés sévèrement à la tête et au cœur, les Africains au cœur des drames et pièges glissés au quotidien au fil des ans sous leurs vies développent délibérément ou inconsciemment des postures aberrantes qui les conduisent à l’immobilisme, à l’indigence et à la chute de leurs sociétés. 
De toutes les postures de fuite possibles, la plupart d’Africains face à de sérieux problèmes vont couramment en tremblant  les déposer dans les paumes de Dieu ou du Temps, au lieu de les affronter et les résoudre vaillamment. Traqués et cernés par des problèmes de tous genres tels des troupeaux de buffles par des lions, les Africains se refusent d’y foncer, de les confronter et les éliminer.
 
Devant leurs malheurs, les Africains par naïveté ou par refus d’efforts soutenus ont,  pour mieux se résigner et être tranquilles, développé ces leitmotivs : « Laissons tout à Dieu », « C’est la volonté de Dieu », « Le Temps s’en chargera ».

Non, Africains ! C’est faux. Ce comportement doit être dépassé. Les Africains doivent éliminer un tel Dieu et cette façon de se projeter dans l’avenir.
Nous entêter et continuer sur cette voie ne nous aidera jamais. Nous n’irons jamais loin dans ces postures pusillanimes, irrationnelles, veules, irresponsables.

Les Africains sont presque tous croyants et ont une perception singulière, erronée et déroutante de Dieu, surtout avec l’omniprésence sur leur sol des religions chrétienne et musulmane.

Les porteurs de ces religions et ces religions elles-mêmes ont longtemps fait croire aux Africains que ce qui arrive à l’humain arrive par la volonté de Dieu. Elles leur en ont fait boire tellement qu’ils s’en sont saoulés et gisent dans la fièvre.
 
Ainsi, beaucoup d’Africains sont arrivés à relativiser tous les crimes et malheurs que l’on a jetés et continue de jeter dans le jardin de leurs vies pour les anesthésier. La colonisation avec son cortège de malheurs et douleurs le montre bien.

Des croyants Africains  trouvent que l’annexion des richesses dans le sang de l’Afrique par les colons qui laisse ses enfants dans l’extrême pauvreté, ainsi que les cruautés des leaders religieux des religions d’ailleurs relèvent toutes de la volonté divine.

Non, un tel Dieu n’existe pas. Les Africains ont grand intérêt à étouffer et tuer un tel Dieu pour continuer avec le Dieu qui les a créés libres comme les autres peuples du monde, en leur donnant tous les moyens de se protéger et de se défendre.

Chaque fois que les Africains se trouvent face à de pires difficultés, des malheurs et fardeaux multiples qui leur sont imposés, ils s’empressent de dire qu’il faut laisser tout à Dieu ou que c’est la volonté de Dieu et s’asseyent ; ce faisant ils prolongent leurs souffrances.
 
En réalité, le dieu qui nous écrase au quotidien et au fil des ans en Afrique n’est pas le Dieu qui nous aurait créés. C’est un dieu incarné, un dieu visible que nous connaissons, un dieu avec qui nous communiquons, traitons et mangeons même parfois ou souvent.

En Afrique, ce dieu-là qui nous écrase impitoyablement et froidement peut être un membre de notre famille, il peut être quelqu’un dans notre environnement immédiat ou lointain, il peut être notre patron, un homme en uniforme, un administrateur ou une autorité religieuse.
 
Ce dieu-là qui nous piétine sans sourciller, peut être un Etat ou un gouvernement irresponsable qui nous vend et vend follement le pays entier à des nationaux et étrangers rapaces d’une cruauté toujours grandissante.

Ainsi, les Africains, grains qui devraient pousser, ont ces dieux dont ils ignorent souvent leurs rôles de rouleaux compresseurs, de rochers sur eux assis qui les maintiennent au sol ; ce dieu par ici, un autre par là et qui défèquent des souffrances sur eux, ne sont pas Dieu.
         
Les Africains devraient garder à l’esprit que  la vie, la vraie vie, la vie pleine c’est du miel dans des ruches où l’on ira chercher les mains nues, sans protection et sans peur. Pour savourer le lait et l’amande de la noix de coco, confronter et casser la coque reste la voie obligée.

Les abeilles sont là et le miel est déjà dans la ruche, le lait et l’amande sont sous la coque : Dieu ne viendra pas les chercher pour nous. Si nous traînons d’agir, les dieux artificiels viendront tracer nos destins. 
 
Les noix de coco sont partout dans nos vies, au désert, au sahel et en savane comme en forêt ; dans l’air sur terre, sous terre et dans l’eau. Nous avons plus de « noix de coco » que les autres peuples du monde.

Nous avons la même intelligence que les autres humains, nous avons les mains comme eux. Mais qu’en avons-nous fait hier et qu’en faisons-nous aujourd’hui ? Africains, qu’avons-nous faits de nos « noix de coco » ? Dieu ne viendra pas les ouvrir pour nous.

Si l’Afrique doit se libérer et s’épanouir, les Africains devront, dans tout ce qu’ils entreprennent, tuer d’abord le dieu erroné qu’on leur présente dans les Livres Sacrés-somnifères pour ne traiter qu’avec le Dieu qui a tout fait pour l’humain et ne lui demande que de vivre en harmonie avec ses semblables et la Nature.

Si l’Afrique doit se libérer et s’épanouir, les Africains devront, au cours de leurs entreprises, repérer et neutraliser ces « dieux artificiels » africains ou étrangers qui sont leurs semblables et leur barrent l’accès à l’oxygène ou au soleil.

© Correspondance : Léon Tuam
PDF
12
MAJO_NGAN

1

... oui frère il nous faut un changement radical. mais il doit être global et passe par conséquent ausi par notre facon de voir l'occident et la mentalité qu'il nous inculque..

Jeudi 25 Avril 2013 10:00:01
MAJO_NGAN

2

@wiseman,

notre mentalité dont vous parlez que nous devons combattre, ne nous a-t-elle pas été inculquée et ne continue-t-elle pas à nous être inculquée au quotidien par une systématique permanente mise en place par l'occident? pensez-vous vraiment pouvoir juste se recroquevigner sur nous en laissant l'europe et combattre tout ce dont vous parlez? beaucoup d'exemples ne montrent-ils pas qu'ils luttent eux-même très très fort pour conserver ces mentalités et endormir? aujourd'hui au cameroun tout le monde s'efforce à parler le francais à tout niveau et á tout moment et en tout lieu. et il y'a une systématique dirigée depuis les elysées pour accentuer la langue francaise et l'éducation voulue qu'elle suive dans la francophonie. le saviez-vous? nous même ici ne pouvont nous échanger dans une autre langue et pendant que nous le faison, nous nous jugeons par rapport aux grands mots pour respecter l'un ou l'autre...

Jeudi 25 Avril 2013 09:58:53
WISEMAN

3

@leon tuam

d'accord avec vous sur la necessite du reveil des africains. mais reveil pour mener quel combat contre quel enemi???

apparemment l'enemi que vous avez designe c'est l'occident et le combat que vous voulez mener est celui contre la "colonisation"

sachez cher monsieur, que celui qui se trompe d'enemi se trompe forcement de combat et est encore pire que celui qui ne fait rien tout

je suis d'accord que nous avons bel et bien un enemi, mais contrairement a ce que vous pensez cet enemi c'est notre propre mentalite(ignorance, egocentrisme, insouciance, paresse abjecte).

je vous laisse le soins d'en deduire le combat a mener.....

Jeudi 25 Avril 2013 00:11:38
GILLEOIS BELGIUM

4

pas besoin de lire toute l'article, c'est typiquement africains.
les africains en particulier nous camerounais on cette fameuse phrase qu'ils aiment tant employer: "ça va passer"!
hé oui, ça passe toujours et personne n'arrête le temps, même quand on sera mort, ça sera du passé, et pire encore quand on vous console en vous disant que ce n'est pas votre temps,"dieu" le veut ainsi. mais bon sang, quel dieu !
dieu est là pour les vaillants, pour ceux qui cherche le chemin, il est leur lanterne, pour ceux qui travail, il est le force, pour ceux qui affronte, il est leur courage.. hé oui, dieu est dans chaque élément avec lequel on excède, si vous dormez, il vous donnera le sommeil, si vous priez, il vous donneras la foie, mais il ne récompense pas pour ce qui n'a pas été fait. à bon entendeur !!
choisissez comment god doit intervenir dans vos vie, soit dans l'immobilisme, soit dans le dynamisme. et aux croyants, tout ce qui n'est pas défendu n'e

Mercredi 24 Avril 2013 12:54:07
GAMBOSAN GERMANY

5

mon gars tu as raison. il y a trop de fénéants en afrique qui appellent dieu pour ne devoir rien faire.

Jeudi 25 Avril 2013 20:50:37
WISEMAN(Hyattsville) UNITED STATES

6

majo_ngan vous dites

"notre mentalité dont vous parlez que nous devons combattre, ne nous a-t-elle pas été inculquée et ne continue-t-elle pas à nous être inculquée au quotidien par une systématique permanente mise en place par l'occident?"

reprondre par "oui" revient a infantiliser l'africain. il n'ya qu'a un enfant qu'on peut inculquer quelque chose de pareil. et encore ne pouvez vous pas le faire eternellement car il adviendra un jour ou il vous questionnera. or nous camerounais sommes dans cette merde depuis plus de 50 ans au moin??? ce qui veut dire qu'en tant que peuple nous avons eut largement le temps de commettre nos erreurs, de les constater et de les adresser...

alors frero trouvez vous normal qu'apres plus d'un demi siecle de souverainete internationale, un peuple qui se veut respectable en soit encore reduit a tenir des etrangers pour responsables de tous ses malheurs???

sommes nous des anges qui ne se trompent jamais???

Jeudi 25 Avril 2013 22:06:18
LECOURANT

7

@wiseman,

as-tu vraiment lu a fond cet article de mr. tuam? il s'en prend aux africains le plus tout en montrant comment parfois ils se sont laissees aller dans les pieges des etrangers.

il demande aux africains de prendre leur destin en main, de ne pas voir le destin ou la main de dieu la ou il ne faut pas; et il cite des exemple.

wiseman, l'as-tu lu ou tu te plais a jouer et cacher ce qu'il y a de superieur dans ce texte?

Vendredi 26 Avril 2013 13:34:26
WISEMAN(Hyattsville) UNITED STATES

8

@lecourant bonsoir frangin

j'ai bien lu l'article et je suis habitue a lire cet auteur...

tu dit "... il s'en prend aux africains le plus tout en montrant comment parfois ils se sont laissees aller dans les pieges des etrangers."

je veux bien!!! mais la seuule question que je pose c'est avant meme de pointer un doigt accusateur vers l'etranger qui nous tend des pieges, est ce que moi meme je suis irreprochable???

si je suis un fonctionnaire camerounais qui arrive au bureau a 10h(au lieu de 8h), je prend ma pause a 12h pour ne revenir que le lendemain apres avoir utilise 3/4 du temps passe effectivement a mon poste de travail a faire des choses qui n'ont rien a voir avec l'objet de mon recrutement, est ce que mon pays peut esperer de moi que je puisse un jour identifer un eventuel etranger qui essaye de le pieger???

pire encore si je suis celui la meme qui pointe un doigt accusateur vers cet etranger peut on me prendre au serieux???

Samedi 27 Avril 2013 00:30:47
WISEMAN(Hyattsville) UNITED STATES

9

@lecourant mon frere

la question que je me pose sincerement face a des personnes qui raisonnent cet auteur est celle de savoir si

ce que nous consideront depuis des decenie comme la resultante de l'oppression, du complot permanent d'un enemi imaginaire contre notre peuple n'est elle pas en realite la resultantes de nos propres turpitudes???

si nous sommes des citoyens coupables individuellement et collectivement de facon repetitive de mauvais comportements, pouvons-nous raisonnablement esperer quoi que ce soit de positif dans ce monde???

quand vous observez les comportements des camerounais autour de vous, avez-vous l'impression que toutes les bavures qu'ils commettent sont exclusivement le fait d'une influence etrangere negative???

si vous admettez qu'ils ya des bavures qui sont entierement le fait des camerounais, ne pensez-vous pas que rien qu'en les corigeant le cameroun ne s'en porterait pas si mal???

Samedi 27 Avril 2013 00:44:39
LECOURANT

10

je suis bien d'accord que les camerounais ont beaucoup de defauts et l'on ne peut evoluer s'ils ne changent.

mais que dis-tu de ceux qui croient que ce qui leur arrive(je parle de ceux qui n'ont pas des postes gouvernementaux, qui subissent les injustices des plus forts, de ceux qui ont quelque pouvoir)arrive par la volonte de dieu?

c'est de ceux-la, des victimes,que l'auteur de cet article parle; pas des coupables et bourreaux. c'est en ce sens que je percois l'article de mr. tuam.

Samedi 27 Avril 2013 02:19:50
WISEMAN(Hyattsville) UNITED STATES

11

@lecourant

vous devbez donc relire mon post2.

Samedi 27 Avril 2013 03:02:03
MIXTURE(PARIS) FRANCE

12

wiseman

amen!

Samedi 27 Avril 2013 09:13:05
Pas encore enregistré ?
Enregistrez-vous

Chers intervenants,
Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.
Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Tous les champs précédés par * sont obligatoires. 1000 caractères maximum

* Email
* Mot de passe
* Commentaire