Cameroun::Cameroon Cameroun::Cameroon

CAMEROUN::ACTUALITES

Cameroun - Rdpc: Les listes de Jean Nkueté divisent les militants à l'Ouest :: CAMEROON

Cameroun - Rdpc: Les listes de Jean Nkueté divisent les militants à l'OuestLes présidents des  sections de la Mifi, des Hauts-Plateaux, du Ndé, du Noun-Centre et d’autres dignitaires du parti des flammes dans la région ont été exclus des commissions départementales ou communales.

Le revirement saute aux yeux. Président de la commission départementale de campagne de Paul Biya dans le département de la Mifi avec le score que l’on connait , Sylvestre Ngouchinghé, patron de Congelcam Sa, a été rétrogradé à la suite de la publication des listes des membres des commissions départementales et  communales d’appui des inscriptions sur les listes électorales.

L’opérateur économique est désormais appelé comme président de la commission communale des opérations d’inscription sur les listes électorales à Bafoussam Ier. Ce qui cause un malaise général au sein des trois sections du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (Rdpc) dans la Mifi au lendemain de la publication de la liste des membres chargés d’encadrer la base au cours de l’opération d’inscription biométrique sur les listes électorales. A la lecture du texte, il ne faut point être un sorcier pour noter que les noms du député Joseph Confiance Fongang (Mifi-Ouest à Bamougoum), Jules Hilaire Focka Focka (Mifi-Centre à Bafoussam) et Souob Samuel (Mifi-Nord à Baleng) ne figurent ni à la commission départementale de la Mifi ni dans les commissions communales. 

Des sources proches de Joseph Confiance Fongang font savoir que:« Jean Nkuété est le parrain du délégué du gouvernement Emmanuel Nzété qu’il a nommé à la tête de la Mifi qui ferait mieux d’aller travailler dans son Hauts plateaux natal …tout le monde est dans son département, qu’est – ce que la Mifi  a tous les jours à foutre avec Nzeté … Si Nkueté veut aider Nzeté qu’il l’amène chez lui dans la Menoua… Il est un fardeau pour la Mifi… Trop c’est trop ! ». Une manière de dire que le patron de la ville de Bafoussam, après avoir « spolié » le poste de délégué du gouvernement au fils de la Mifi veut les anéantir politiquement. Reste que les proches du député Rdpc de la Mifi assurent qu’ils vont poursuivre l’opération araignée mise sur pied pour faire massivement inscrire les populations de Bamougoum en particulier de la Mifi en général dans le cadre de la refonte des listes électorales avec l’introduction de la biometrie.

Le département de la Mifi est loin d’être un cas isolé. Au niveau des  Hauts-Plateaux, le député Théodore Datouo, Kamdem Didier et Kamdoum René, les trois présidents des sections ont été oubliés par Jean Nkueté. Le département du Ndé vit une situation similaire. Tchoua Maurice, Kouamo Jonas et Djuidjeu Jean têtes de file des 3 sections du parti des flammes dans cette unité administrative sont absents des listes de Jean Nkueté. Dans le Noun, on souligne l’absence de Njankouo Lamaré, président de la section Noun-Centre (Foumban) dans toutes les commissions.

Lucien Siantou dont « les contributions et le dynamisme ne souffrent de rien dans  le Haut – Nkam », selon un ancien ministre originaire du département, se trouve dans le rang des exclus. Une mise à l’écart interprétée comme un règlement de comptes ou une volonté pour Jean Nkueté d’affirmer sa «toute puissance de secrétaire général». Les proches de Jean Nkueté au niveau de la région de l’Ouest plaident en sa faveur. Pour eux, il s’est appuyé sur un ensemble de critères pour designer des responsables. « Il est important de laisser ceux qui ont été nommés travailler », soutiennent-ils.

© Le Messager : Guy Modeste DZUDIE
 
5
MVOG-ADA(Alsemberg) BELGIUM

1

je lis ceci:"des sources proches de fongang font savoir que jean nkueté est le parrain de emmanuel nzété qu'il a nommé à la tête de la mifi quiferait mieux d'aller travailler dans son hauts-plateaux natal" plus loin:"tout le
monde est dans son département,qu'est-ce que
la mifi a à foutre tous les jour avec nzété
si nkuété veut aider nzété,qu'il l'amène chez lui dans la menoua;il est un fardeau pour la
mifi;trop,c'est trop ".
ceci se passe de commentaire,et la conclusion est sans appel:le cameroun est un conglomérat de tribbus;vive le fédéralisme et chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.

Vendredi 02 Novembre 2012 09:13:47
KAFFULMAYE

2

le temps qui passe, le monde qui change, rien ne pourra faire changer les gens de bafoussam qui se disent les fils légitimes et administrativement légaux de la mifi. tous n'aspirent qu'à ces postes d'où ils croient pouvoir faire fortune. hier, ils ont dénoncé la paternité de racing de bafoussam qu'ils ont finalement conduit aux enfers. ensuite, c'était la délégation du gouvernement où mbouh samuel(de baleng), en une décennie et a plongé la ville aux enfers. nzété emmanuel a été rappelé en sapeur-pompier, et ceci, bien avant l'arrivée de jean nkueté au sg du rdpc. aujourd'hui, les pseudo-originaires de la mifi veulent sa tête.
peut-être faudra-t-il ressortir le dossier de ce fongang joseph confiance pour qu'il se calme un peu.
tous ceux qui avaient avalisé le charcutage du département de la grande mifi sont responsables de cette horrible destruction d'une région qui était en plein essor.

Vendredi 02 Novembre 2012 10:59:49
MIXTURE(PARIS) FRANCE

3

"jean nkuété est le parrain du délégué du gouvernement emmanuel nzété qu’il a nommé à la tête de la mifi qui ferait mieux d’aller travailler dans son hauts plateaux natal …tout le monde est dans son département, qu’est – ce que la mifi a tous les jours à foutre avec nzeté … si nkueté veut aider nzeté qu’il l’amène chez lui dans la menoua…"

même entre eux, ils sont incapables de s'accepter. pendant ce temps, ils veulent être chez eux dans mon village. en rêve!

cet article nous rappelle également combien les montagnards sont prêts à mourir pour le rdpiécé.

Vendredi 02 Novembre 2012 11:04:32
MIXTURE(PARIS) FRANCE

4

rdpc oyééééééééé, oyéééééééééééééééééééé

Vendredi 02 Novembre 2012 11:04:53
LORD OF WAR PATETO(Paris) FRANCE

5

http://kameruntribune.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3472:cameroun-operation-epervier-mbarga-nguele-aux-arrets&catid=69:international-kamerun-tribune-now&itemid=57

Vendredi 02 Novembre 2012 11:26:03
Pas encore enregistré ?
Enregistrez-vous

Chers intervenants,
Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.
Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Tous les champs précédés par * sont obligatoires. 1000 caractères maximum

* Email
* Mot de passe
* Commentaire