Cameroun::Cameroon Cameroun::Cameroon

CAMEROUN::ACTUALITES

Cameroun : Un arnaqueur épinglé devant la préfecture du Mfoundi :: CAMEROON

Cameroun : Un arnaqueur épinglé devant la préfecture du MfoundiIl venait d'extorquer 120.000 F à des gérantes de « call-box ».

C’est à l’entrée même des services du préfet du Mfoundi que l’arnaqueur a été pris mardi dernier, par les policiers en faction devant le bâtiment administratif. L’homme avait déjà extorqué 120.000 F aux « call-boxeuses » exerçant à l’entrée de la préfecture, feignant d’être en ligne avec le préfet qu’il doit rejoindre à l’étage pour récupérer les frais de la transaction.

Et c’est justement les propos qu’il débitait au téléphone et son attitude théâtrale qui ont captés l’attention des policiers, qui savaient par ailleurs que le préfet n’est pas en place. Le faussaire a ainsi été pris en flagrant délit et remis aux forces de l’ordre pour enquête.

Occasion pour le préfet du Mfoundi, Jean Claude Tsila, d’attirer à nouveau l’attention de ses concitoyens sur ce phénomène d’arnaque téléphonique, au nom des autorités administratives.

© Cameroon Tribune : Félicité Bahane
 
2
NENETTE(Beijing) CHINA

1

cet histoire devient de plus plus une vraie feuille de choux, c'est koi ca? un repertoire de faits divers?

Samedi 18 Février 2012 12:35:00
FIFION(Leeds) UNITED KINGDOM

2

ces gens qui ecrivent ces articles sont-ils des journalistes?leurs articles sont truffes de fautes et ca donne peu de crediblite a leur publication.meme au niveau elementaire on n'ecrit"et c’est justement les propos qu’il débitait au téléphone et son attitude théâtrale qui ont captés "

Samedi 18 Février 2012 13:05:07
Pas encore enregistré ?
Enregistrez-vous

Chers intervenants,
Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.
Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Tous les champs précédés par * sont obligatoires. 1000 caractères maximum

* Email
* Mot de passe
* Commentaire