Camer.be
CAMEROUN :: Lions indomptables : Le temps presse :: CAMEROON
CAMEROUN :: SPORT CAMEROUN :: Lions indomptables : Le temps presse :: CAMEROON
  • Cameroon Tribune : Josiane R. MATIA
  • lundi 06 août 2018 09:14:04
  • 2994

CAMEROUN :: Lions indomptables : Le temps presse :: CAMEROON

L’attente autour du sélectionneur national des Lions indomptables est terminée après plusieurs mois de suspense. Et il faut aller au-delà de l’émotion suscitée par la nomination de Clarence  Seedorf et de Patrick Kluivert, deux noms prestigieux du fait de leurs  carrières  respectives. 

Car  l’heure tourne.  Il  faut  bien  rattraper  le  temps perdu à chercher l’oiseau rare dans la perspective des  défis  auxquels  doivent  faire face les Lions indomptables dans les prochains mois.

Le  tandem néerlandais n’aura pas de répit puisque le Cameroun retrouve la  compétition  internationale  en  début septembre prochain à l’occasion de la 2e journée  des  éliminatoires  de  la  Coupe d’Afrique  des  nations 2019.  Ce  sera aux Comores,  face  à  la  sélection  locale.  On aurait pu craindre plus coriace comme adversaire pour un début, mais on scrutera surtout les choix du staff pour cette première  sortie.  Clarence  Seedorf  devra  en effet convoquer  sa  première cuvée dans les deux prochaines semaines.

Il aura clairement  besoin  d’une  expertise  locale,  si on suppose, logiquement, qu’il ne maîtrise pas forcément les joueurs camerounais et même l’environnement. Mais cela ne saurait être un obstacle. D’autres avant lui, pour ne citer que le cas le plus récent d’Hugo Broos, sont passés par là. Ça, c’est pour le court terme.

A  moyen  terme,  il  y  a  bien  évidemment l’obligation de bâtir une équipe conquérante pour  défendre  le  titre  de  champions d’Afrique obtenu en 2017 au Gabon. Les Lions seront à la maison et il faudra faire aussi bien. Mais reconnaissons que le Cameroun a  un  train de retard,  notamment face à des concurrents de taille comme le Sénégal,  le  Maroc  ou  le  Nigeria.  Pour  le long terme, on espère que ces compatriotes de Marco Van Basten pourront mettre sur pied  une  philosophie  et  une  identité  de jeu  pour  asseoir  des  résultats  durables.

Car ils vont prendre  en main une équipe en  manque  de  repères,  en  quête  d’une nouvelle cohésion, d’une nouvelle idée directrice  et  surtout  de  stabilité.  Et  cette stabilité concerne aussi le banc. La politique des résultats immédiats a déjà montré ses limites et il faudra bien donner du temps au nouveau staff pour faire ses preuves. Et cela passe aussi par des échecs.

Bien sûr, certains pointent du doigt le palmarès  vierge  du  nouveau  sélectionneur et de son adjoint en tant que techniciens. Ou encore leur méconnaissance de l’Afrique, du Cameroun en particulier, et de ses réalités. Mais la jeunesse des deux hommes est  un  atout.  Leur  vécu  comme  joueurs dans les plus grands clubs aussi. Seedorf et Kluivert ont en tout cas tout à gagner avec le Cameroun.

Une réputation en premier. On ose tout de même croire que les deux anciennes vedettes savent dans quoi elles s’engagent et ont mesuré l’immensité de leur défi à la tête des Lions indomptables. Car les Camerounais sont exigeants quand  il  s’agit  de  leur  équipe  nationale. Peu importe qu’on s’appelle Seedorf. A lui de se montrer à la hauteur.

06août
Lire aussi dans la rubrique SPORT
Vidéo