Camer.be
CAMEROUN :: MRC : Le dossier de Maurice Kamto déposé :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Cameroon Tribune : Alexandra TCHUILEU N
  • lundi 16 juillet 2018 09:39:29
  • 4401

CAMEROUN :: MRC : Le dossier de Maurice Kamto déposé :: CAMEROON

La candidature du président national du MRC enregistrée vendredi. Tout comme celle du nommé Bertin Kisob, actuellement détenu à Kondengui.

Vendredi 13, un jour spécial. La légende s’est  sans  doute réalisée  au  siège d’Elections  Cameroon  vendredi dernier à Yaoundé. Ce jour, trois dossiers de candidature au total ont été déposés pour  l’élection présidentielle. Tout s’est accéléré dans l’après-midi. Avec l’annonce  de la candidature du président de la République, Paul Biya sur le réseau social Twitter, s’en est suivi le dépôt de son dossier de candidature  à  Elecam.  

Peu  de temps après lui, deux autres dossiers ont été déposés. Il  s’agit  d’abord  du  dossier de  candidature  de  Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la Renaissance  du Cameroun.  L’opération  a  été  effectuée  par Alain Fogue, trésorier national du parti. Selon lui, c’est l’occasion pour  ce candidat d’exprimer  clairement  ses idées. « Le tireur de penalty a déposé le dossier pour obtenir  la  licence  qui  lui  permettra d’exécuter le penalty que  le peuple camerounais attend depuis 36 ans dans un match qui l’oppose au régime  Rdpc  »,  a-t-il  déclaré au  sortir  de  la  commission de dépôt.

Par ailleurs, « on a appelé l’attention d’Elecam sur  sa responsabilité  dans cette  élection.  Sa  responsabilité n’a jamais été aussi importante, compte tenu de la  situation  générale  du pays », a-t-il ajouté. Bertin Kisob a la même ambition.L'info claire et nette.  Actuellement détenu à  la  prison  centrale  de Yaoundé  après  avoir  été mis sous mandat de détention provisoire dans le cadre d’une procédure, l’activiste espère renverser la vapeur en  proposant  sa  candidature à la présidentielle. Selon  nos  informations,  son dossier a été déposé vendredi dernier par l’entremise d’une gardienne de prison, mandatée  à  cet  effet  par le  régisseur  de  la  prison centrale de Yaoundé.

Le potentiel candidat à l’élection présidentielle  ne  pouvant pas quitter sa cellule. Bertin Kisob  se  présente  sous  la bannière  du  Cameroon Party  for  Social  Justice (CPSJ)

16juil.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo